Projet Gooseberry : vers un échec de la levée de fonds ?

Projet Gooseberry

Le financement participatif du projet Gooseberry, projet de long-métrage libre réalisé sous Blender, semble décidément s’acheminer vers un échec. Après une campagne de levée de fonds prolongée in extrémis, le Blender Institute (en charge du projet) se donnait comme objectif de rassembler 5000 soutiens financiers d’ici le 8 mai.

Problème : à 9 jours de cette nouvelle échéance, on dénombrait environ 3260 donateurs. Nous sommes désormais à 3 jours de la date butoir, et le compteur indique 3419 donateurs, soit à peine 160 personnes supplémentaires. Si la levée de fonds continue sur cette voie, la barre des 4000 donateurs ne sera pas franchie. Celle des 5000 semble pour le moment totalement illusoire, de même que l’objectif financier.

Gooseberry

En réaction à ce constat, Ton Roosendaal (chairman au sein de la Blender Foundation, et producteur au sein du Blender Institute) a posté deux articles sur le blog du projet, l’un pour inciter une fois de plus aux dons, l’autre pour donner quelques explications sur la façon dont sont comptabilisés les dons. On remarquera aussi qu’il se fait particulièrement présent dans les commentaires, et répond de façon quasi systématique aux remarques ou questions.

Dans l’éventualité désormais probable d’un échec de la levée de fonds, un plan B est prévu, mais son contenu ne semble pas précisément fixé : suite à la question d’un internaute demandant ce qu’il adviendra des objectifs de développement logiciel en cas d’échec, Ton Roosendaal répond que les objectifs resteront en place, mais qu’il faudra voir plus petit, ou étaler les objectifs sur une période plus longue. On peut donc supposer que les détails du plan B ne sont pas encore figés.

Pour soutenir le projet, et pour en savoir plus, on se reportera au site du projet Gooseberry. La date limite de la levée de fonds est, rappelons-le, fixée au jeudi 8 mai.

A Lire également