La Reine des Neiges, succès éclatant pour Disney

Temps de lecture : 2 minutes

Reine des Neiges

Le dernier film d’animation de Disney, La Reine des Neiges, a dépassé ce week-end 1,072 milliard de dollars de recettes mondiales (soit 779,5 millions d’euros).

Le film deviendrait ainsi le plus gros film d’animation de tous les temps, selon Box Office Mojo, devant Toy Story 3 (1,063 milliards de dollars), Le Roi Lion (987 millions de dollars) mais aussi Moi, Moche et Méchant 2 (970 millions).

En toute rigueur, il faut signaler que ces chiffres ne prennent pas en compte l’inflation du prix des tickets de cinéma. Faire rentrer celle-ci dans le calcul des recettes est un exercice délicat lorsqu’il s’applique sur un pays spécifique (voir la méthode de Box Office Mojo) et quasi impossible à mettre en oeuvre rigoureusement au niveau mondial. Les films récents sont donc largement favorisés, et parler de “plus gros film d’animation de tous les temps” ne représente pas la réalité. La hausse des prix prend encore plus de poids si l’on songe aux suppléments liés au relief.
En ce qui concerne les USA uniquement, et avec prise en compte de l’inflation du prix des tickets, La Reine des Neiges est encore loin de la première place.

Reste que La Reine des Neiges est un triomphe pour les studios Disney, avec un budget de production de 150 millions environ. Le film s’est très bien exporté (près de 63% de recettes hors USA). Comme il est toujours diffusé dans certains pays, son bilan total va continuer à grimper.

Chris Buck et Jennifer Lee, les réalisateurs, peuvent savourer pleinement leur succès. Ce sera sans doute tout particulièrement le cas pour Jennifer Lee, qui signait ici sa première réalisation, après avoir coécrit le scénario des Mondes de Ralph (elle a également coécrit le scénario de La Reine des Neiges).
Rappelons que Jennifer Lee est aussi la première femme à réaliser un long-métrage cinématographique pour les studios d’animation Disney. Un début de carrière qu’il convient de saluer.

La Reine des Neiges

A Lire également