Microsoft profite de la GDC 2014 pour annoncer DirectX 12. Direct3D 12, l’API graphique de DirectX 12, a subi de profondes modifications dans le but d’améliorer les performances.

L’annonce ne concerne pas que les PC, puisque Microsoft indique que Xbox One, mais aussi smartphones et tablettes Microsoft, pourront en profiter.

Les principales avancées :
– une approche plus bas niveau, ce qui devrait se traduire par une meilleure utilisation du CPU et de meilleures performances en multithread, avec une meilleure distribution des tâches entre les threads.

DirectX 12
Ci-dessus : comparaison entre DirectX 11 (en haut) et 12 (en bas) de la répartition des tâches entre les threads, sous 3DMark. Microsoft souligne aussi que l’utilisation CPU est largement améliorée, avec un gain de 50%.

– Pipeline States Objects et Descriptor tables : des modifications de l’API destinées à améliorer les performances et à mieux s’adapter au matériel récent.
– de nouvelles fonctionnalités dans le pipeline augmenteront « de façon spectaculaire » les performances de certains algorithmes, tels que la détection de collision, la transparence order-independent, le culling de géométrie.

Les développeurs devront donc faire face à des modifications importantes dans l’API, mais avec une hausse des performances en contrepartie.

Pour les utilisateurs, une bonne nouvelle : de nombreuses cartes gamer récente sont compatibles (cartes Fermi, Kepler et Maxwell de NVIDIA, architecture GCN chez AMD). Microsoft assure que 80% des PC vendus actuellement seront prêts à accueillir DirectX 12.
La question du support de Windows 7, en revanche, reste en suspens.

Microsoft précise enfin viser « les jeux de fin d’année 2015 » pour déployer DirectX 12. Autant dire qu’avant de jouer à des jeux bénéficiant de la nouvelle API, il faudra patienter encore au moins un an et demi.

Pour plus de détails : l’annonce de Microsoft.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite