Accueil » Getty Images : une nouvelle stratégie pour la banque d’images

Getty Images : une nouvelle stratégie pour la banque d’images

Temps de lecture : 2 minutes

Getty Images annonce un changement de politique important : plutôt que de payer pour utiliser les photos de la banque d’images, il devient possible de les utiliser gratuitement dans des pages web, via un code d’embed, sous réserve d’un usage non commercial.

Getty - Embed
Ci-dessus, capture d’écran sur la page d’une photo du site Getty Images : le bouton </> permet d’obtenir un code d’embed.

Cette annonce sonne comme un aveu : la protection par filigrane (watermark) est inefficace, et la récupération de photos Getty sans payer est déjà monnaie courante. Sans compter la concurrence de sites comme Flickr, source inépuisable d’images sans filigrane, dans laquelle les internautes puisent régulièrement.
Avec cette approche, Getty espère pouvoir garder le contrôle : l’image est gérée et hébergée par la banque d’image et non le site sur lequel elle est affichée.


Ci-dessus, exemple d’embed d’une image Getty.

Les conditions d’utilisation du lecteur embarqué sont très parlantes sur les intentions de Getty (passages mis en avant par 3DVF) :

Lorsque la fonction est activée, vous pouvez incorporer certains Contenus Getty Images sur un site web, blog ou plate-forme de réseau social, grâce au lecteur embarqué (le « Lecteur embarqué »). Les Contenus Getty Images éligibles dans ce cadre sont susceptibles de varier sans préavis. Getty Images se réserve le droit, à son entière discrétion, de retirer du Contenu Getty Images du Lecteur embarqué. Sur demande de Getty Images, vous vous engagez à prendre rapidement les mesures nécessaires pour cesser d’utiliser le Lecteur embarqué et/ou le Contenu Getty Images. Le contenu Getty Images embarqué ne peut être utilisé qu’à des fins éditoriales (c’est-à-dire lié à des événements d’actualité ou à des sujets d’intérêt général). Le contenu Getty Images embarqué ne peut pas être utilisé : (a) à des fins commerciales (par exemple, publicitaires, promotionnelles ou de merchandising) ou de manière à suggérer une acceptation ou une recommandation ; (b) en violation de toute restriction explicite ; (c) à des fins pornographiques, diffamatoires ou illégales ou (d) hors du Lecteur embarqué.

Getty Images (ou des tiers agissant pour son compte) est susceptible de collecter des données relatives à l’usage du Lecteur embarqué et du Contenu Getty Images embarqué, et se réserve le droit de placer des publicités dans le Lecteur embarqué ou de l’exploiter commercialement, de quelque manière que ce soit, sans vous rémunérer.

En clair :
– Getty conserve la main sur le contenu, et peut retirer ou modifier n’importe quelle photo sans préavis ;
– Getty indique aussi et surtout que le lecteur embarqué pourra afficher des publicités, sans aucune compensation.

Une approche qui fait fortement penser aux lecteurs vidéos comme celui de Youtube, qui affichent des publicités lorsque l’on insère une vidéo sur une page web.
Reste à savoir si ce système sera adopté par les internautes. Réponse, sans doute, d’ici quelques mois.

Pour plus de détails : la présentation du système d’embed, sur le site de Getty.