Accueil » Hollywood : vers une forte hausse des aides fiscales ?

Hollywood : vers une forte hausse des aides fiscales ?

Tandis que certains artistes VFX comptent manifester ce dimanche contre les crédits d’impôts, un projet de loi propose l’approche inverse.
Le projet de loi AB 1839, soutenu par un groupe de 59 législateurs, propose d’améliorer de façon conséquente le système d’aides fiscales en place en Californie pour le cinéma et la télévision.

Californie
Drapeau de l’Etat de Californie

Le projet de loi cherche notamment à faire bénéficier les blockbusters et programmes télévisés du système d’aides. Ils étaient en effet exclus de la loi passée en 2009 sur le programme de crédits d’impôts.
Comme l’indique le Hollywood Reporter, qui revient en détail sur le projet de loi, la logique en 2009 était la suivante : les blockbusters n’ont pas besoin de crédits d’impôts, et leur taille fait qu’ils ne pourront de toutes façons pas se délocaliser.

Les faits ont largement contredit ce raisonnement. D’autres états comme New York (qui propose de l’ordre de 420 millions de dollars en incitations fiscales chaque année), mais aussi le Canada, ont littéralement aspiré les productions de blockbusters et les émissions de télévision. Selon les deux auteurs principaux du projet de loi, démocrates, un seul film a gros budget a été intégralement tourné en Californie sur les 41 sortis depuis deux ans. La part des séries télévisées tournées en Californie a elle aussi chuté de façon spectaculaire, passant de 64% en 2005 à 28% l’an passé.
Entre le cinéma et la télévision, l’état de Californie aurait, selon ces deux législateurs, perdu près de 10 000 emplois.

Voici les grandes lignes des changements prévus par la loi :

– Le montant annuel des aides, actuellement 100 millions de dollars, pourrait grimper fortement grâce au projet. Si le chiffre précis n’est pas fixé dans le texte actuel, les journaux américains évoquent le chiffre 400 millions de dollars par an.

– le programme serait étendu pour les cinq ans à venir. De quoi rassurer l’industrie dans la durée : les 100 millions actuels ne sont garantis que par extensions de deux ans, ce qui crée une incertitude sur leur pérennité.

– Pour que les blockbusters puissent bénéficier du système, la limite sur le budget des productions pouvant prétendre aux aides, actuellement 75 millions de dollars, serait supprimée. Il resterait toutefois une limite de 100 millions de dollars sur le montant des dépenses qui pourraient bénéficier du crédit d’impôt.

– Tous les programmes télévisés d’une durée d’une heure pourraient bénéficier des aides, quel que soit leur mode de diffusion. Les pilotes seraient également inclus.

– Un Crédit d’impôt de 25% serait accordé la première année aux émissions de télévision relocalisées en Californie.

Le projet de loi a sans surprise reçu le soutien de nombreux employés du secteur. Le LA Times indique que plus d’un millier de manifestants ont défilé en faveur de l’adoption samedi dernier, à l’appel de différents syndicats tels qu’Entertainment Union Coalition et la branche locale des Teamsters (syndicat des conducteurs routiers).

Il n’est pas encore certain que la loi soit votée : plusieurs projets d’amélioration des crédits d’impôts ont échoué ces dernières années.

Via Hollywood Reporter, Deadline, Variety.

A Lire également