Accueil » Autodesk s’associe au Smithsonian : les collections en 3D sur le web

Autodesk s’associe au Smithsonian : les collections en 3D sur le web

Temps de lecture : 2 minutes

Autodesk et le Smithsonian ont travaillé ensemble depuis plus d’un an sur un ambitieux projet : mettre en ligne des versiosn 3D d’une partie des collections de la célèbre institution, qui comporte 19 musées et plus de 130 millions d’objets.

Environ 1% des objets des collections sur Smithsonian sont visibles du public ; l’enjeu à long terme est donc de permettre un meilleur accès, sous forme de complément aux musées physiques.

Le service est désormais accessible en beta, avec visualisation 3D temps réel. Smithsonian X3D Explorer s’appuie sans surprise sur WebGL pour l’affichage. On y retrouvera des objets connus ou plus atypiques : l’avion des frères Wright, deux masques de Lincoln réalisés de son vivant, un squelette complet de Mammouth laineux, le costume de l’aviatrice d’Amelia Earhart, une abeille, un crâne de dauphin…

Un système de “visites guidées” est aussi proposé, avec des informations qui contextualisent les différents artefacts.

Smithsonian X3D

Mieux encore, les modèles sont téléchargeables, certains pouvant être imprimés directement. On regrettera par contre que la licence soit restrictive : usage non commercial et obligation de citer la source. Les scans sont certes récents, mais la plupart des modèles sont passés depuis longtemps dans le domaine public. Des modèles libres de droits auraient donc été bienvenus.

Sur le plan technique, les scans ont été effectués au sein du Smithsonian avec des techniques variées : laser, photogrammétrie, micro-scanner. Autodesk ReCap et Maya ont été utilisés.

Si le site ne propose qu’une vingtaine de modèles pour le moment, on ne peut qu’espérer qu’il s’étoffe rapidement. Le Smithsonian couvre des sujets très variés : sciences, Histoire, technologie, ingénierie, anthropologie. Le potentiel est donc énorme.

Ci-dessous, un aperçu vidéo de l’outil de visualisation des objets. Pour tester vous-même le site, rendez-vous sur Smithsonian X3D.

A Lire également