Accueil » Avatar : le tournage des suites en Nouvelle-Zélande remis en question ?

Avatar : le tournage des suites en Nouvelle-Zélande remis en question ?

Nouvelle-Zélande

Tandis que Sam Worthington a révélé que le tournage des trois suites d’Avatar devrait débuter en octobre 2014, le lieu de tournage semble incertain.

Il était jusqu’ici acquis que celui-ci se ferait en Nouvelle-Zélande : James Cameron y a des liens privilégiés avec Weta Digital. Mais selon certaines informations relayées notamment par le site noé-zélandais TVNZ, d’autres lieux seraient envisagés. La raison : la Nouvelle-Zélande n’est plus assez compétitive en ce qui concerne les incitations fiscales, tout simplement parce que ses aides ont stagné ces dernières années, au contraire de celles proposées par d’autres pays qui ont augmenté.
Pour la Nouvelle-Zélande, perdre le tournage serait un désastre : comme l’indique le Guardian, le projet représente un budget de l’ordre du milliard de dollars.

La question est d’autant plus préoccupante que jusqu’à 80% du travail dans l’industrie du cinéma néo-zélandais provient des productions étrangères, comme le précise TVNZ. Or, depuis le mois d’octobre de l’an passé, aucune production étrangère majeure n’a été tournée sur place. Une crise profonde menace donc le secteur du cinéma.

Steven Joyce, ministre noé-zélandais du Développement Economique, a indiqué à TVNZ que le gouvernement tenait à ce que le tournage se fasse sur place. Il a précisé que les organismes du pays (la Film Commission et Film New Zealand) étaient en contact avec James Cameron et la production afin de dialoguer sur le sujet.
James Cameron et Weta Digital, de leur côté, n’ont fait aucun communiqué officiel.

Cette situation rappelle fortement la menace de Peter Jackson il y a trois ans, qui avait indiqué qu’il irait tourner en Europe de l’Est la fin de sa trilogie Le Seigneur des Anneaux si les aides n’étaient pas revues. Le gouvernement avait alors cédé, réécrivant le code du travail et offrant à Warner Bros pas moins de 25 millions de dollars en crédit d’impôt.

Il est difficile de savoir si la Fox et James Cameron envisagent sérieusement d’aller tourner les suites d’Avatar dans un autre pays. Mais il n’est pas exclu qu’il s’agisse surtout d’un moyen pour la production de forcer la main au gouvernement néo-zélandais, afin d’obtenir le meilleur arrangement financier possible.

Avatar

A Lire également