Autodesk : vers une fin des mises à jour à prix réduit ? (erratum)

Autodesk

Mise à jour du 17 octobre 2013 : une erreur s’était glissée dans l’article initial : une éventuelle modification – si elle devait avoir lieu – n’interviendra pas avant février 2015, et non 2014 comme nous l’avions écrit.
Publication initiale le 11 octobre 2013.

Dans sa volonté de faire évoluer son modèle économique et de favoriser les revenus récurrents, Autodesk s’apprête à opérer un changement majeur : la fin de la politique de mise à jour à prix réduit.

L’annonce a été faite le 2 octobre dans une conférence destinée aux investisseurs disponible en ligne. L’éditeur a évoqué sa stratégie à long terme, et sa volonté de basculer vers un modèle mêlant locations et souscriptions.
Ce modèle remplacerait l’actuel, qui se compose de ventes de licences perpétuelles et de suites, avec des services en souscription.

Pour Autodesk, l’intérêt d’une telle évolution est évidente : favoriser les revenus réguliers, plus prévisibles (à la fois pour la société et pour les investisseurs) que des mises à jour ponctuelles.

Afin d’inciter les utilisateurs à quitter l’ancien modèle, Autodesk envisagerait ainsi rien de moins que l’abandon des mises à jour à prix réduit, et ce dès le mois de février 2015. Pour passer d’une version à l’autre d’un logiciel, les utilisateurs devraient, si l’information est traduite en actes, payer une licence complète.
Passée inaperçue un certain temps, l’information a été relevée par Graphic Speak, site orienté vers le CAD.

A l’heure actuelle, Autodesk n’a pas officialisé l’information auprès des clients ; la prudence reste donc encore de mise. Nous sommes évidemment en contact avec Autodesk et reviendrons plus en détails sur cette information dès que nous pourrons vous en dire plus.

A Lire également