Accueil » Marmoset Toolbag passe en version 2

Marmoset Toolbag passe en version 2

L’éditeur de matériaux et moteur de rendu temps réel Marmoset Toolbag passe en version 2.0. Cette nouvelle version est marquée par des améliorations majeures :

– Le coeur logiciel a été largement réécrit, le client 64 bits supportant désormais Mac et Windows. L’interface est entièrement revue et repensée. Le code a été réécrit pour être plus flexible, ce qui devrait faciliter l’implémentation de nouveautés à l’avenir.

Mac

– Le système de scène 3D a été repensé. Un éditeur traditionnel a été ajouté, avec en prime divers ajouts : tous les objets et paramètres peuvent désormais être sauvegardés dans un fichier scène central, alors que jusqu’ici l’utilisateur devait tout enregistrer séparément. Le support d’objets multiples (caméras, lights, meshes, groupes) fait son apparition. Les transformations 3D (rotation, translations) peuvent se faire au clavier avec entrée numérique. Enfin, un nouveau système de caméra est apparu, avec paramètres de profondeur de champ, focale et paramètres de postprocessing sauvegardés par caméra.

Scene

– Le système d’éclairage a été amélioré : il est plus facile de charger des panoramiques pour faire de l’image-based lighting. L’éditeur de Sky Light permet de positionner des sources d’éclairage directionnelles liées à l’environnement HDRI. De multiples sources lumineuses sont proposées, dont des sources directionnelles, ponctuelles et spot. Enfin, les ombres douces sont disponibles pour tous types de sources lumineuses dynamiques.

Sky

– Les matériaux ont eux aussi été revus : une fenêtre permet d’avoir un aperçu des matériaux et de les appliquer par cliquer-déposer sur un mesh de la scène. Le système de matériaux a été amélioré en profondeur : nouveau skin shader, exemples de matériaux prédéfinis et physiquement corrects, nouveau système de shaders, support du height / vector displacement mapping, support des textures Substance, nouveaux formats de texture supportés…

Matériaux

– En plus des avancées précédentes, de nouvelles options de rendu apparaissent : reflets locaux en screen-space pour disposer de reflets entre objets proches, profondeur de champ avec bokeh personnalisable, meilleure gestion de la transparence, support du relief et d’Oculus Rift.

Rendu

– Enfin, la gestion des objets 3D est améliorée : chargement rapide des OBJ, avec aperçu rapide des objets lourds en polygones. De nouveaux formats de fichiers sont supportés.

Mesh

La liste complète des avancées est à retrouver sur le site officiel.

A Lire également