Accueil » Bande-annonce : Rise of the Planet of the Apes

Bande-annonce : Rise of the Planet of the Apes

Rise of the Planet of The Apes

 

La bande-annonce de Rise of the Planet of the Apes, réalisé par Rupert Wyatt, est disponible !
San Francisco, de nos jours. Alors qu’il recherche une solution à la maladie d’Alzheimer, un scientifique teste un médicament potentiel sur un singe nommé Caesar (Andy Serkis, le Gollum du seigneur des anneaux).
Le chercheur est loin de se douter qu’il ient de mettre en marche une série d’évènements qui pourrait bien changer la face du monde, et faire entrer en guerre singes et humains…

 

En plus de la bande-annonce, voici également une vidéo de LiveStream, qui revient notamment sur les VFX de Weta avec quelques images de production.

Si le film semble bel et bien être une sorte de prologue à la série de films des années 70 (Planet of the Apes, Beneath the Planet of the Apes, Escape from the Planet of the Apes, Conquest of the Planet of the Apes and Battle for the Planet of the Apes) adaptés du roman de Pierre Boule La Planète Des Singes, il reste à voir quel est le lien exact avec la saga originale, qui donnait déjà une explication sur l’origine du soulèvement des chimpanzés, gorilles et orang-outans… Explication qui semble non compatible avec ce que nous propose ce nouveau film. A moins que la bande-annonce ne soit volontairement trompeuse.

 

Rise of the Planet of The Apes
Cliquez sur l’image pour la voir en grand format

 

Reste que ce premier aperçu a une particularité qu’il convient de noter : au lieu de se concentrer sur la présence des acteurs principaux, James Franco (le scientifique) en tête, la vidéo met l’accent sur… Weta Digital, qui assure les effets visuels. Si la technique du « par les producteurs de… » ou « par le réalisateur de… » suivi d’un nom de blockbuster est désormais courante, la mise en avant du studio de VFX, avec nom clairement indiqué, est une technique marketing rare voire inexistante.
On peut y voir une simple accroche commerciale permettant de caser le mot Avatar, mais on pourrait également y voir, peut-être, un début de reconnaissance plus « officielle » des artistes VFX, qui sont bien souvent la raison pour laquelle les gens vont voir les films à gros budget…

A Lire également