Accueil » Bill Damaschke, CCO de DreamWorks / Brenda Chapman accuse Lasseter

Bill Damaschke, CCO de DreamWorks / Brenda Chapman accuse Lasseter

Bill Damaschke, portrait du Chief Creative Officer de DreamWorks Animation
Bill Damaschke, le 20 juin 2013. Photo Kevin Scanlon/NYT

Son visage est peu connu, de même que son nom, et pourtant : Bill Damaschke est ni plus ni moins que le Chief Creative Officer de DreamWorks Animation SKG.
Assez discret et en retrait par rapport à Jeffrey Katzenberg, Damaschke a néanmoins un rôle capital. Mieux encore, son importance est de plus en plus forte, Katzenberg étant de plus en plus pris par les projets du groupe liés à la télévision et aux parcs de loisirs.

Le Globe And Mail a pu le rencontrer et propose un portrait de Bill Damaschke, s’attachant à la fois à son rôle au sein du studio et à sa personnalité, ses réussites et échecs : il indique ainsi être toujours affecté par la mauvaise réception des Cinq Légendes.

L’article nous dévoile également que Brenda Chapman, coréalisatrice du film Rebelle des studios Pixar, est retournée chez DreamWorks (elle y avait coréalisé Le Prince d’Egypte). Damaschke, qui était assistant de production sur Le Prince d’Egypte, fait partie des raisons de son retour.
Elle se montre relativement critique envers Pixar : d’après elle, on lui demandait « de faire la même histoire, encore et encore », contrairement à ce qui, selon Chapman, se passe actuellement chez DreamWorks.

Elle s’en prend également ouvertement à John lasseter, accusé de trop s’impliquer dans l’aspect créatif : « Jeffrey gagnant en âge et expérience, et avec la croissance de DreamWorks, il a pris du recul et permis à d’autres personnes de s’impliquer dans le côté créatif. Chez Pixar, John mène la danse ». En somme, Lasseter serait un adepte excessif du micromanagement.

Si le climat d’hostilité entre Lasseter et Chapman était connu, il s’agit ici sans doute de la première fois que la réalisatrice l’accuse ouvertement de ses problèmes au sein du studio.

Brenda Chapman
Ci-dessus à droite : Brenda Chapman recevant un Oscar pour Rebelle.

A Lire également