Accueil » Dimension 3 2013 – LevelS3d : postproduction et réalité augmentée

Dimension 3 2013 – LevelS3d : postproduction et réalité augmentée

LevelS3D

Lors de Dimension 3 2013, nous avons pu croiser plusieurs start-up ; LevelS3d est l’une d’entre elles.

Créée il y a un an, LevelS3d cherche à séduire via un double positionnement : studio de production/postproduction relief d’une part, et réalité augmentée / technologies émergentes d’autre part.
Plus largement, LevelS3d explore de nombreuses nouvelles technologies (Kinect, Leap Motion…) dans une logique de transmédia et de mise en valeur multi-écrans du projet d’un client, s’il le désire.

Ainsi, pour le court Mr Hublot, LevelS3d est arrivé en cours de projet pour aider à régler le relief, en le finalisant plan par plan, en apportant leur expertise et jouant le rôle de stéréographe. Mais LevelS3d ne s’est pas arrêtée là : la société nous a montré quelques tests d’une application en réalité augmentée dans l’univers du court. De quoi envisager prochainement un véritable univers transmédia autour du projet.

Mr Hublot

L’avantage du double positionnement est aussi, bien évidemment, de réduire les risques en ayant deux secteurs d’activité, ce qui permet de se recentrer en cas de besoin.

A l’heure actuelle, la partie réalité augmentée reste naissante, mais se développe rapidement en termes de chiffre d’affaire.
Sur le plan technologique, la technologie de réalité augmentée de LevelS3D s’appuie aujourd’hui sur l’état de l’art existant, avec possibilité d’utiliser n’importe quelle image 2D comme marqueur. D’ici un an, l’objectif est de créer leur propre moteur, qui devrait supporter des innovations telles que la reconnaissance spatiale (le moteur reconnaît les formes des objets et plus seulement des images planes).

LevelS3D

Du côté de la production et postproduction relief, LevelS3d propose une large gamme de services, avec du matériel haut de gamme (station Mistika).
L’implication dans un projet donné varie selon les attentes du client : selon le cas, la société pourra se contenter d’assurer la postproduction relief tout en donnant quelques consignes de base à respecter par le client lors de la production, ou bien s’investira davantage et participera activement au tournage : supervision de la stéréographie, D.I.T..

Si pour le moment LevelS3d reste de taille modeste (4 personnes), l’entité devrait passer à 6 d’ici un an, sans compter la présence de partenaires.
A l’heure actuelle, les clients sont plutôt situés en Europe, hors de France.

Un autre axe de développement sera de trouver de nouveaux partenaires, en particulier une agence de communication : si aujourd’hui LevelS3d assure ce rôle sur certains projets, il ne s’agit pas de son coeur de métier.

LevelS3D

A Lire également