Accueil » La Traviata sur écran(s), le 4 juin à Rennes en ultra HD

La Traviata sur écran(s), le 4 juin à Rennes en ultra HD

Images et Reseaux

Le 4 juin à Rennes, sur la place de l’Hôtel de ville, sera diffusé La Traviata sur écran(s), un projet porté par l’Opéra de Rennes.

La spécificité de l’évènement repose sur l’utilisation de techniques numériques nouvelles, encore peu connues du grand public :
– captation et restitution en 4K, avec un piqué largement supérieur à la HD actuelle ;
– fréquences particulièrement élevées : 100 à 300 images par seconde contre 25 à 30 pour les diffusions actuelles.
– meilleure dynamique : la dynamique de chaque pixel est étendue (plus de bits stockés pour chaque pixel), ce qui devrait apporter plus de nuances et une gamme de couleurs plus vastes que les moyens de diffusion classiques.

Ces trois points sont complétés par un son spatialisé et une captation à 360° ; des iPad permettront aux visiteurs de visualiser la partie de la scène de leur choix, le son prenant en compte l’orientation de la tablette dans l’espace. Des élèves de l’INSA Rennes ont été chargés de l’application d’affichage de vidéo 360° sur iPad.

Pour l’Opéra de Rennes, il s’agit évidemment de s’ouvrir au plus grand nombre ; la technique est assurée par des adhérents du pôle de compétitivité Images & Réseaux. Ainsi, Orange labs et Technicolor ont assuré la captation de l’extrait de l’oeuvre en ultra HD et son spatialisé, en collaboration avec le projet collaboratif 4EVER. Ce dernier est co-labellisé par lmages & Réseaux (pôle principal), Cap Digital et Solutions Communicantes Sécurisés (pôles secondaires).

De la réalité augmentée sera également utilisée : Artefacto, également membre d’Images & Réseaux, est en charge de la présentation de la cantatrice Maïra Kerey avec cette technique.

Pour le pôle de compétitivité, l’objectif est notamment de croiser nouvelles technologies, social et culturel. Plus précisément, il s’agit de s’intéresser à la façon dont le grand public percevra ces innovations et l’ultra HD en particulier, afin de mieux définir les usages du futur : l’ultra HD grand public est-elle vouée au même échec commercial que le relief sur téléviseur, ou pourra-t-elle convaincre les consommateurs ?

Pour plus d’informations sur l’évènement, on consultera le communiqué complet, qui donne également des informations supplémentaires sur le pôle Images & Réseaux.

A Lire également