Accueil » The Mill ferme son département Mill TV

The Mill ferme son département Mill TV

Temps de lecture : 2 minutes

Dr Who

Après quelques rumeurs, The Mill confirme la fermeture de sa branche Mill TV, qui se traduira par environ 25 emplois perdus.

Robin Shenfield, CEO de The Mill, indique que si le studio a acquis une bonne réputation dans le domaine des effets visuels pour la télévision avec des séries comme Dr Who, Sherlock ou Merlin, la branche TV n’était pas rentable pour autant. Elle a connu des pertes en 2012, qui se sont accentuées pour le début 2013. L’annulation ou l’arrêt de plusieurs séries (Sinbad, Merlin), la mise en pause de projets de la BBC, la baisse du nombre total de séries TV à gros budget ou encore le fait de n’avoir pas su décrocher certains contrats ont fait plonger dans le rouge l’activité TV.

Shenfield se dit “fier” du travail accompli, mais indique qu’il doit, à contrecoeur, s’éloigner de ce secteur pour le moment. Il espère pouvoir offrir des postes dans d’autres branches aux employés qui perdent leur emploi actuel.
Il souligne que les branches de New York, LA, Chicago se portent bien, et se dit convaincu que les projets VFX à destination de la télévision et du cinéma reprendront de l’essor au Royaume-Uni. Le marché marque sans doute une pause, avec des studios cherchant à diminuer les budgets pour les VFX de séries TV, et les studios hollywoodiens qui deviennent plus frileux lorsqu’il s’agit de lancer de grosses productions à effets visuels.

Interrogé par Televisual.com, le CEO de Framestore William Sargent confirme cet état de fait, qui s’est traduit par une réduction des effectifs. Il souligne aussi que l’évolution du marché implique d’avoir plus de travail sur de plus courtes durées, ce qui se traduit par l’embauche de davantage d’artistes… Pour des durées en baisse. Une situation qui, selon lui, risque de persister.

La fermeture de la branche Mill TV sera effective fin avril.

A Lire également