Accueil » 123D : Autodesk précise sa stratégie

123D : Autodesk précise sa stratégie

Temps de lecture : 2 minutes

123D Autodesk

Lors du lancement du service 123D par Autodesk, de nombreuses questions se posaient sur le modèle économique du service. En effet, les applications sont gratuites : 123D Design pour la modélisation, 123D Catch pour le scan 3D, 123D Sculpt pour créer sur iPad et 123D Make pour créer des objets tangibles ne coûtent pas le moindre euro à leur utilisateur.
Il était possible de payer certains services comme l’impression 3D, mais globalement, le service était gratuit.

Les choses évoluent, puisqu’Autodesk annonce le lancement d’offres premium : si ce qui était gratuit le reste, les utilisateurs premium auront droit à des services supplémentaires :
– une impression 3D d’un de vos modèles ;
– un compte Instructables Pro (qui donne un accès à des fonctions avancées sur le site Instructables, racheté par Autodesk il y a quelques mois) ;
– 25 Go d’espace de stockage en ligne pour vos modèles (mais ce service n’est pas encore activé) ;
– des modèles premium pouvant être imprimés, avec 10 téléchargements par mois. Là encore, le service n’est pas activé.

Premium

Si l’on en croit les montant donnés par Autodesk, le coût annuel de l’abonnement (100$) équivaut à celui de l’impression 3D incluse dans les services.

Dans le même temps, Autodesk annonce une mise à jour d’123D Design. Le point le plus remarquable de cette version 1.1 est un retour en arrière : Autodesk avait supprimé la possibilité d’export direct dans un format non propriétaire, présente dans la version beta. Il est de retour, et vous pourrez exporter vos modèles au format .stl sans avoir à passer par le site 123Dapp.com.

A Lire également