Accueil » Le premier vrai photomaton 3D s’installe à Toulouse

Le premier vrai photomaton 3D s’installe à Toulouse

Temps de lecture : 2 minutes

La société Digiteyezer installe son système AlterEgo à Toulouse, donnant vie au premier vrai photomaton 3D en France.

Nous avions déjà évoqué le concept de photomaton 3D mis en place par Digiteyezer, entreprise française spécialisée dans le scan 3D. Après avoir testé son système de scan et impression sur divers évènements, la société concrétise enfin le projet : un premier point a été ouvert près de Toulouse dans un centre commercial, le Fashion Village.

En collaboration avec Open Studio, c’est le premier vrai photomaton 3D de France qui vient de s’ouvrir : processus automatisé, installation destinée à durer et non pas exposée le temps d’un évènement éphémère.
Les tarifs sont conformes à ceux que nous avait annoncés Digiteyezer : de 15 à 30 euros selon la taille de la figurine (4, 6 et 8 cm). La plus petite version a eu davantage de succès ; on imagine que le tarif est le critère de choix principal.

Le système repose sur AlterEgo, produit développé par Digiteyezer et combinant un système de scan 3D automatique du visage (EASYtwin) avec une imprimante 3D. Le système permet de personnaliser la tête scannée avec des objets ; pour aller de pair avec les soldes, la personnalisation se faisait dans le thème « sports d’hiver ».
L’impression a lieu sur une imprimante UP! de PP3DP, avec un matériau blanc de type ABS. Le temps d’impression restant trop élevé pour donner l’objet en direct, les figurines sont expédiées au client.

La société annonce également, via un décompte sur son site officiel, un prochain produit. Il s’agira d’une version plus aboutie du système AlterEgo. Nous devrions en savoir plus dans quelques semaines sur les améliorations apportées, lors de Laval Virtual.

Ci-dessous, quelques photos de l’installation : le client place sa tête dans l’appareil situé au centre de la première photo (le scanner EASYtwin). A l’intérieur, une série de capteurs photo et un système d’éclairage uniforme.
Le modèle est ensuite traité puis personnalisé via le logiciel créé par Digiteyezer, sur tablette. Enfin, il est imprimé sur l’imprimante 3D visible sur la seconde photo, puis expédié au client. Bien entendu, le système peut aussi être adapté pour envoyer le modèle 3D à un imprimeur 3D en ligne, selon les besoins de la boutique faisant appel à AlterEgo.

Digiteyezer
Photos Digiteyezer

A Lire également