Accueil » MAJ – Digital Domain en faillite, futur rachat par Searchlight Capital

MAJ – Digital Domain en faillite, futur rachat par Searchlight Capital

Digital Domain

Mise à jour : ajout d’informations en fin d’article.

Les péripéties financières de Digital Domain prennent aujourd’hui un nouveau tournant, après les graves troubles financiers puis la restructuration marquée par la démission de l’ex-CEO John Textor et la fermeture de la branche du studio située en Floride. Comme l’indique Variety, Digital Domain Media vient de se placer volontairement sous la protection du fameux Chapter 11 bankruptcy, un équivalent américain de la cessation de paiement : autrement dit, Digital Domain est en faillite. Ceci lui permettra de restructurer sa dette.

Cette annonce ne signe pas la fin du groupe, mais marque plutôt le début d’une nouvelle ère : Digital Domain indique qu’un accord de rachat a été trouvé, Searchlight Capital étant le futur propriétaire du groupe. Digital Domain, avec ses studios VFX aux Etats-Unis et au Canada, sera racheté pour 15 millions de dollars. 20 millions seront aussi injectés dans le studio, indique Variety, pour lui permettre de fonctionner sans interruption.
Une vente aux enchères publique sera toutefois organisée : si un repreneur plus généreux se décidait, il pourrait donc racheter Digital Domain. Un tribunal devra également valider le rachat et le financement.
Dans l’hypothèse actuelle, les salariés du groupe conserveraient un salaire et des avantages identiques.

Ed Ulbrich, nouveau CEO de Digital Domain depuis le départ de John Textor, se dit satisfait de ces nouvelles. Pour lui, la promesse de rachat de Searchlight Capital est une garantie que le studio pourra continuer à fonctionner.

On notera que la controversée école Digital Domain Institute ne fait pas partie du rachat : pour l’heure, nous ne savons pas ce qu’il adviendra de l’école et de ses élèves.
Le portefeuille de brevets de Digital Domain et la division de conversion relief seraient également exclus du nouveau Digital Domain.
Soulignons également que le bureau du gouverneur de Floride Rick Scott a officiellement annoncé hier qu’une enquête serait lancée sur les 20 millions de dollars d’aide accordés à Digital Domain Media Group par son prédécesseur Charlie Crist.

Pour ceux qui voudraient suivre en temps réel sur l’évolution de la situation, et notamment les employés de Digital Domain qui nous lisent : sur Twitter, le très informé journaliste David S. Cohen de Variety donne au fur et à mesure les informations qu’il reçoit.

A Lire également