Accueil » Autodesk : Extensions pour 3ds max et Maya

Autodesk : Extensions pour 3ds max et Maya

Temps de lecture : 2 minutes

Autodesk dévoile deux extensions pour Maya et 3ds Max 2013, proposées sur le site Autodesk Subscription.

– Maya bénéficiera désormais des avantages de DirectX 11 au sein du viewport, comme le laissait entrevoir un aperçu technologique publié il y a quelques jours. Autodesk indique que les utilisateurs peuvent désormais disposer d’effets tels que tessellation, maps de displacement vectorielles, translucence, réflexions, ombres.
Le tout repose sur le nouveau DX11Shader de Maya, construit sur une nouvelle API qui expose DirectX 11 de façon native dans Maya (avec support HLSL).

De plus, des Scene Assembly Tools font leur apparition : le but est de faciliter la création de scènes complèxes telles que des villes. L’idée est en fait de représenter les assets dans Maya comme des éléments discrets, chacun ayant plusieurs représentations. L’utilisateur peut ainsi passer de l’une à l’autre à loisir, et ajuster lui-même le compromis entre fidélité/qualité et performances.

Ces outils devraient être disponibles à l’automne. Le viewport DirectX 11 ne sera disponible que sous Windows 64 bits.

Extension
DirectX11

– 3ds Max et 3ds Max Design 2013, de leur côté, ont eux aussi droit à des avancées :

mParticles pour MassFX : nouveau module pour créer des simulations de particules, optimisé pour les solveurs MassFX.

Manipulation de données avancée : possibilité de créer des outils Particle Flow customisés et adaptés à des buts précis avec un nouvel ensemble d’outils. Destinée aux artistes en motion graphics et aux spécialistes VFX, cette avancée permet de combiner jusqu’à 27 sous-opérateurs différents. Les outils créés peuvent être sauvegardés en tant que presets ou actions standard.

Enfin, deux nouveaux opérateurs de cache pour Particle Flow font leur apparition : Cache Disk et Cache Selective. Cache Disk permet de précalculer et stocker les simulations Particle Flow sur disque dur, de façon séparée du fichier de la scène 3ds Max. Le Cache Selective permet de de mettre en cache que certains types de données Particle Flow.

Les deux premiers points sont uniquement disponibles pour 3ds Max Entertainment Creation Standard 2013, 3ds Max Entertainment Creation Suite Premium 2013 et Entertainment Creation Suite Ultimate 2013.

Extension

A Lire également