Golaem Crowd : version 1.5, annonce de la 2.0

L’éditeur français Golaem annonce le lancement de la version 1.5 de Gloaem Crowd, son simulateur de foules procédural qui s’interface désormais directement sur Maya.

Golaem Crowd

En parallèle, une version 2.0 est aussi annoncée ; elle sera lancée lors du SIGGRAPH, à Los Angeles. Nous ne disposons pas encore de la liste complète des nouveautés, mais Golaem indique déjà un gain de performances notable, jusqu’à x15 lors des simulations.

Vous retrouverez ci-dessous le communiqué ainsi qu’un spot Orange réalisé par Mathematic Studio, avec Golaem.

Golaem Crowd propose maintenant le rendu procédural directement dans Maya 4 juillet 2012 (Rennes, France)
Déjà compatible en mode batch avec les principaux moteurs de rendus, Golaem Crowd propose dans sa dernière version, Golaem Crowd 1.5, sa technique de rendu de foule ultra rapide directement dans la fenêtre de rendu Maya, pour Mental Ray, V-Ray et Renderman.
La possibilité de rendre directement dans Maya permettra aux artistes de vérifier le rendu de leurs scènes de foules plus facilement et rapidement. Ils peuvent maintenant tester facilement la configuration de leurs shaders ou la répartition automatique des accessoires fournie par Golaem Crowd.
De plus, les studios ne possédant pas la version stand-alone de leur moteur de rendu peuvent enfin utiliser une méthode efficace pour faire le rendu de leurs scènes de foules.

Pourquoi le rendu procédural est-il la meilleure méthode pour rendre des plans de foule?
Le rendu procédural consiste à ne pas exporter la géométrie de tous les personnages (gaspillant ainsi beaucoup de temps et d’espace disque). Seules les géométries des personnages de référence, la répartition des accessoires et les poses d’animation sont exportées dans un cache de particules. La géométrie de chaque personnage est ensuite reconstruite pendant le rendu en utilisant les plugins procéduraux de Golaem Crowd, disponibles pour les principaux moteurs de rendu.

 


(un cas client est présent sur le site de Golaem)

A Lire également