Accueil » Mudbox 2012 annoncé : Bilan des nouveautés

Mudbox 2012 annoncé : Bilan des nouveautés

Temps de lecture : 3 minutes

C’est officiel, Autodesk a annoncé lors de la Games Developper Conference le lancement prochain des versions 2012 de toute sa gamme logicielle ! Voici le quatrième article sur les nouveautés : après un bilan des apports pour 3ds Max, Maya et Softimage, nous revenons ici sur Mudbox.

 

Mudbox 2012 : bilan des nouveautés

 

Une vidéo de présentation globale est disponible sur The Area.

 

UV-Less Painting : plus besoin de créer des UV avant de commencer à peindre son modèle. Ceci est valable également pour les assets complexes comprenant de multiples meshes. Les textures issues de cette opération de peinture sans UV peuvent être exportées sous forme de fichiers PTex pour continuer sur un workflow sans UVs, ou, si l’on veut rebasculer sur un système avec UVs, il est possible de faire du baking après avoir créé les UVs et d’exporter le tout sous forme de textures.

 

Mudbox

 

Large Texture Datasets : possibilité de peindre et gérer de gros sets de textures, de façon à créer des assets particulièrement détaillés. Un nouveau système de management de textures, on peut afficher et peindre des personnages ayant des centaines de maps de textures, composées de milliards de texels.

Paint Layer Masks and Blend Modes : il est désormais possible de combiner et éditer différentes peintures de façon non destructive, avec les nouveux paint layer masks ; possibilité de révéler/cacher des portions de layers. 22 nouveaux modes de blending sont disponibles pour les layers, pour plus de possibilités et une compatibilité accrue avec Photoshop.

Editable Stencils : pour utiliser facilement des images et projeter, frotter du détail sur vos modèles, avec une nouvelle possibilité : déformer les stencils pour aligner les infos de textures sur les détails de l’objet sous-jacent.

 

Mudbox

 

Single-Step Suites Interoperability : Passage facilité des données entre les logiciels Autodesk (Maya, Max, Softimage, Mudbox).

Performance Improvements : performances globales accrues pour un travail en douceur à des niveaux de détail plus élevés. Sauvegarde plus rapide des données et textures. Interactions avec les layers améliorées et plus fluides, chargement plus rapide des meshes OBJ.

New Brushes and Brush Options : toolset de peinture/sculpture plus robuste : possibilité d’appliquer un simple coup de brosse sur de multiples objets, nouvelles options pour le grab tool qui offrent un contrôle accru sur la création de la silhouette d’un modèle, modes lasso / rectangle marquee pour les outils de sélection, freeze et weights.

Multiple Joints : créez, gérez et pondérez des joints multiples, déformez facilement vos modèles pour créer des poses. Possibilité de créer des paires de joints symétriques, création automatisée de hiérarchies de joints.

Pose Presets : possibilité de travailler avec des poses multiples de façon non destructive, les joints transforms peuvent être enregistrés sous forme de presets. Il est possible de sculpter sur différentes poses puis de répercuter les changements d’une pose à l’autre, avec déformation correcte : utile part exemple pour avoir accès aux zones difficiles à peindre sculpter, ou pour tester un design dans différentes positions.

 

Mudbox

 

Linux Executable : Mudbox 2012 est désormais disponible sous forme d’exécutable Linux 64 bits.

 

Pour en savoir plus : page dédiée à Mudbox 2012 sur The Area.

A Lire également