Accueil » Digital Domain ramène Tupac à la vie

Digital Domain ramène Tupac à la vie

Temps de lecture : < 1 minute

Los du festival de musique Coachella, le week-end dernier en Californie, Digital Domain a « ramené à la vie » le chanteur Tupac Shakur, décédé il y a plus de 15 ans, sous forme d’un « hologramme »…
Les guillemets sont ici nécessaires, puisqu’en oute rigueur il ne s’agissait pas d’un hologramme au sens ou le grand public l’entend (image 3D projetée dans les airs, sans support) mais du très classique effet Pepper’s Ghost. Utilisée par les illusionnistes ou le théâtre dès les années 1860, cette méthode consiste à utiliser une surface semi réfléchissante pour donner l’impression qu’un objet flotte dans les airs.
Ici, un projecteur situé au-dessus de la scène était pointé vers une surface réflective disposée sur le sol de la scène ; l’image allait ensuite se refléter sur un plan incliné en mylar, vers le public. Les musiciens pouvaient de placer derrière la surface en mylar et sembler interagir avec la projection.

Tupac
Illustration : Alberto Cervantes/Wall Street Journal


Digital Domain a réalisé la vidéo de la « performance » de Tupac à partir d’une version virtuelle du chanteur et l’a animé en se servant de vidéos de ses anciens concerts comme références.
La société AV Concept, située à San Diego, s’est chargée de la projection elle-même.

Source : Wall Street Journal.

A Lire également