Accueil » John Carter, gouffre financier pour Disney

John Carter, gouffre financier pour Disney

Temps de lecture : 2 minutes

John Carter

200 millions de dollars. Non, il ne s’agit pas du montant du budget de John Carter, mais de l’ampleur du désastre financier causé par le film pour Disney. Le groupe a en effet officiellement annoncé à ses investisseurs qu’ils devaient s’attendre à des pertes colossales.

Aux USA, le film fait un flop, avec seulement 53 millions de dollars de recettes, dont 13,6 millions le week-end dernier. The-Numbers, qui référence les recettes du box-office, indique qu’à ce rythme il ne faudra sans doute pas espérer plus de 80 millions de recettes totales aux USA.

Au niveau mondial, le film aurait rapporté environ 184 millions, mais Disney en récolte seulement la moitié, l’autre étant destinée aux exploitants de salles. Sachant que le budget du film, marketing compris, avoisinerait les 350 millions de dollars, Disney se trouve face à un des pires échecs de son histoire. Selon les analystes, il faudrait au moins 600 millions de recettes brutes pour que Disney rentre dans ses frais…

Andrew Stanton, qui avait pourtant connu le succès avec Wall-E ou Le Monde de Nemo, signait ici son premier film en live-action. Il est désormais à peu près certain que les suites initialement prévues pour John Carter seront abandonnées. De quoi, peut-être, forcer Stanton à rester cantoné au domaine de l’animation ?

Pour Disney, une conséquence sera de serrer le budget de certaines productions. Ainsi, indique Les Echos, The Lone Ranger (avec Johnny Depp) a déjà vu son budget baisser de 260 à 215 millions de dollars. Le groupe espère aussi éponger son échec grâce aux futures recettes de The Avengers ou de Rebelle.

On imagine par ailleurs que Disney cherchera à analyser en détails les raisons de cette gifle magistrale : certains pointent déjà du doigt l’absence de star, le scénario tiré d’une série de livres dont la notoriété n’est plus ce qu’elle était ou encore la campagne marketing qui n’a pas assez insisté sur Andrew Stanton et les succès de Pixar. La qualité globale du film laisse également à désirer, comme en témoignent les aggrégateurs de critiques : John Carter ne remporte que 51% de critiques favorables sur Rotten Tomatoes ou Metacritic.

Via le Washington Post.

A Lire également