Singin’ in the Pond : une comédie musicale signée Isart Digital chez les amphibiens

Singin' in the pond

Nous poursuivons notre plongée dans la promotion 2019 de l’école Isart Digital avec Singin’ In The Pond, un film d’animation sous forme de comédie musicale animalière.

Au crépuscule, Gene, une grenouille, trouve un parapluie à cocktail dérivant sur un étang. Soudainement inspiré, Gene se met à danser. Le parapluie est vite convoité par d’autres créatures. Mais Gene est déterminé à être la star de la soirée. Jusqu’a ce qu’une salamandre appelé Judy attrape le parapluie…

Réalisé par Manon Beauvais, Dylan Bequet, Antoine Clerc, Meghan Denon, Aymeric Ebro, Sylvie Tang, le court s’appuie sur un sound design d’Emilien Pichon, Edouard Bourgeat, une musique et un sound design de Guillaume D’arcy-Orga, Paul Waline.

Le court multiplie les références : la grenouille Gene (Kelly), la samandre Judy (Garland) n’en sont que les éléments les plus évidents. De Jailhouse Rock aux Demoiselles de Rochefort, les adeptes du genre devraient reconnaître de nombreuses oeuvres évoquées longuement ou sous forme d’un bref clin d’oeil. 
Côté animation, l’équipe s’est évidemment appuyée sur de nombreuses références de danse ; les formes rondes des personnages et le soin apporté à la fois en animation et travail de caméra ont permis d’apporter une bonne lisibilité à l’ensemble, malgré un rythme soutenu.

A Lire également