Image default

Jeu vidéo : des chercheurs soulignent la précarité du secteur en France

Tetris

Le 23 mai dernier, le groupe de recherche Territoires et trajectoires professionnelles dans l’industrie du jeu vidéo (Tetris) présentait ses travaux à l’occasion d’une conférence organisée à Paris. Porté par le laboratoire EXPERICE (UFR LLSHS, Université Paris 13), ce projet de recherche s’intéresse comme son nom l’indique à l’industrie vidéoludique, sous l’angle des sciences sociales et humaines.

William Audureau du Monde, qui était sur place, en a publié un compte-rendu que nous vous invitons à lire. L’article souligne une des principales conclusions des chercheurs, qui se sont appuyés sur des entretiens et questionnaires : la précarité.  Les personnes interrogées soulignent en effet leur perception d’une industrie où les salaires sont bas et dans laquelle une carrière de longue durée est l’exception. Résultat : un secteur très jeune, dopé par les étudiants et étudiantes sortant des formations spécialisées et dans lequel les seniors sont rares.
L’article du Monde précise aussi que l’enquête de Tetris met en avant d’autres phénomènes, comme un attrait pour l’international mais aussi une sensibilité croissante des jeunes aux conditions de travail, ceux-ci allant jusqu’à écarter de leurs plans de carrière des entreprises connues pour leurs environnements médiocres.
William Audureau a également interrogé Julien Villedieu, directeur délégué du Syndicat national du jeu vidéo (SNJV). Face aux conclusions du Tetris, il exprime son désaccord et nuance, expliquant par exemple que les profils seniors sont très recherchés.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X