Tungsten

Lightmap a mis à jour HDR Light Studio, sa solution avancée d’éclairage 3D. La nouvelle version porte le nom Tungsten et son avancée principale est l’arrivée des Composites.

En bref, les Composites permettent de nouveaux contrôles. Groupes de sources, ajustements variés (luminosité, position, couleur…), masques, ajout d’effets, clonage de portions d’une map HDRI, contrôle d’une zone précise de la map… Exit la liste de lights basique des versions précédentes, donc : vous pouvez désormais compositer les sources de façon poussée.

L’autre avancée majeure est un nouveau modèle économique avec trois déclinaisons : Indie, Pro, Automotive. Chaque version comprend HDR Light Studio et un certain nombre de Connections (autrement dit de ponts vers vos outils 3D).
Les Connections 3ds Max, Maya, Cinema 4D, MODO, LightWave3D, Houdini, Maxwell Studio, Rhino 3D, Octane Standalone, SOLIDWORKS Visualize sont incluses dans tous les cas.
La version Automotive y ajoute le support VRED, DeltaGen et Patchwork 3D. Enfin, les versions Indie et Pro se distinguent par la cible visée (CA inférieur ou supérieur à 100 000$), mais aussi un support prioritaire et la possibilité de choisir une licence flottante dans le second cas. Une page dédiée récapitule les différences.

HDR Light Studio – Tungsten Launch Video from HDR Light Studio on Vimeo.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X