Fin du bras de fer Vivendi – Ubisoft : Vivendi vend ses dernières actions

Far Cry
Far Cry New Dawn, par Ubisoft

Fin de partie entre Vivendi et Ubisoft. Alors que le premier semblait pendant longtemps décidé à racheter le second de gré ou de force, la multinationale s’était finalement progressivement mise en retrait ; un mouvement qui s’achève désormais avec la vente de ses dernières actions (5,87% du capital d’Ubisoft).

Vivendi n’est donc plus actionnaire, et s’engage à ne pas acheter d’actions Ubisoft dans les 5 ans à venir. Dans son communiqué, Vivendi présente néanmoins sous un jour positif la conclusion de cette affaire, soulignant que la vente de l’ensemble de ses actions lui a apporté une plus-value de 1,2 milliard d’euros.

En outre, Vivendi termine son annonce en rappelant qu’il possède déjà Gameloft (spécialiste des jeux mobiles) et compte « continuer à se renforcer dans les jeux vidéo ». Si Ubisoft n’est plus au goût du jour, Vivendi pourrait donc toutefois investir ailleurs.

A Lire également