Image default

Chaos Cloud : du rendu dans le cloud en un clic sous V-Ray

Chaos Cloud

Chaos Group annonce le lancement de Chaos Cloud, service de rendu dans le cloud pour les utilisateurs de son moteur de rendu V-Ray.

Issu de 5 ans de R&D et 6 mois de beta, Chaos Cloud dispose de plusieurs fonctions principales :

– SmartSync : les données utiles ne sont envoyées qu’une seule fois, et lors de modifications de la scène seules les parties modifiées seront synchronisées. Le but est évidemment d’accélérer les itérations et d’éviter des temps d’envoi trop lourds ;

– SmartVault : comme son nom l’indique, il s’agit ici de la base de données sécurisée de Chaos Group. Elle complète SmartSync via un système d’empreinte digitale numérique : un asset déjà mis en ligne n’aura jamais à être renvoyé, même s’il change de nom, de lieu de stockage ou de scène ;

– Live View, Remote Control : l’interface du Chaos Cloud est entièrement en ligne, ce qui implique qu’elle est accessible sur tout support connecté, y compris un smartphone. Live View et Remote Progress permettent de suivre l’avancée, avoir un aperçu des rendus, mettre en pause ou annuler les tâches.

Chaos Cloud est disponible dès aujourd’hui et accessible via un bouton dans V-Ray for 3ds Max, Maya, Rhino, Cinema 4D, Modo, Revit, Houdini (en beta) et SketchUp (versions Next et 3.6).

Côté tarifs, l’éditeur insiste sur une volonté d’offre claire et sans frais cachés, en particulier pour les téléchargements ou le stockage des données. On comprends alors d’autant plus la volonté de Chaos Group d’éviter l’envoi et le stockage de données en doublon, que ne feraient qu’augmenter ses frais de fonctionnement sans rémunération supplémentaire.
En pratique, il vous faudra acheter des packs de crédits, proposés avec des rabais pour les gros volumes. Une page dédiée donne quelques exemples de scènes et le nombre de crédits associés.

Crédits
Ci-dessus : une des scènes données en exemple, avec de 1,3 à 17 crédits selon le niveau de rendu (aperçu ou 4K)

Les utilisateurs de Corona Renderer et Phoenix FD se demanderont sans doute pourquoi ils sont oubliés dans cette offre. Chaos Group précise que ce n’est pas le cas : à terme, ces outils seront également compatibles avec le Chaos Cloud.
Toujours en ce qui concerne les plans futurs, Chaos Group indique sa volonté de mettre en place une compatibilité avec le rendu GPU et distribué.

Pour plus d’informations sur Chaos Cloud, nous vous invitons à visionner la vidéo de présentation ci-dessous et à vous rendre sur la page produit.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X