Medusa

Les derniers Oscars Scientifiques et Techniques ont récompensé les travaux à l’origine du rig Medusa, destiné à la performance capture.
Issu du labeur de Disney Research et plus précisément de Bernd Bickel, Thabo Beeler, Derek Bradley et Markus Gross, Medusa est pensé pour la capture des mouvements du visage avec une grande précision, sans marqueurs ou points. L’approche retenue permet à la fois de mettre en place des bibliothèques d’expressions et de capturer une performance spécifique.
Nos confrères de FxGuide viennent de publier un dossier qui revient en détail sur le système et ses particularités.

19 longs-métrages se sont appuyés sur Medusa, le premier étant Maléfique en 2014. Trois des films nommés en 2019 pour l’Oscar des meilleurs effets visuels l’ont utilisé : Ready Player One, Avengers : Infinity War et Solo : A Star Wars Story.
L’article de FxGuide revient justement sur certains de ces projets, et donne une bonne idée de la manière dont Medusa trouve sa place dans les studios.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X