Blender – projet Mango : synopsis et maquillage numérique

L’équipe du projet Mango, le nouveau court réalisé sous logiciels libres (Blender en tête) de la Blender Foundation, a dévoilé quelques informations sur le projet.
Pour rappel, contrairement aux films précédents, le but sera ici d’intégrer VFX et live-action.

– en ce qui concerne le synopsis, un article nous apprend que le court suivra les aventures de Thom :

Préférant aller à l’aventure dans l’espace plutôt que de continuer à sortir avec Celia, une roboticienne, il plante sans le savoir les graines de la destruction de la Terre. Vingt ans plus tard, il devra retourner sur les lieux de la rupture pour sauver le monde, remontant le temps… Mais un déguisement robotique et une flotte de combat voyageant dans le temps seront-ils suffisants pour sauver un coeur brisé ?

– La galerie continue à s’étoffer tranquillement ; on y trouvera des artworks donnant une petite idée de l’allure du futur court.
David Revoy a également proposé ses talents. Voici un aperçu du résultat, qui donne de bonnes pistes en ce qui concerne l’histoire :

Mango

– le tracking sera évidemment fortement présent, et l’équipe a réalisé quelques essais de maquillage numérique. Le but, économiser l’argent nécessaire pour employer de vrais maquilleurs ; l’article évoque les difficultés et choix techniques, notamment pour gérer les conditions d’éclairages médiocres, mouvements rapides, expressions faciales… De gros défis en perspective étant donné la jeunesse du support du tracking sous Blender.
Un exemple vidéo a été mis en ligne :

– comme à son habitude, le financement du projet se fait via des sponsors, avec plusieurs types de partenariats : du sponsor premium présent massivement sur les supports liés au film (affiche, blog, communiqués de presse) au simple achat de DVD en précommande, il y en a pour toutes les bourses. 600 DVDs ont déjà été vendus, l’objectif étant d’atteindre les 2000.

Enfin, les prochaines étapes du développement vont s’accélérer : ce mois-ci, les fonctionnalités nécessaires au film seront implémentées dans Blener ; en février-mars débutera la production proprement dite, la sortie du court étant prévue pour la fin de l’été.

A Lire également