Nemeio : un clavier à encre électronique dont les touches changent à volonté

Nemeio

La marque Nemeio, lancée par le groupe LDLC, profite du CES 2019 pour présenter un clavier dont chaque touche comporte un affichage en encre électronique.
A la clé : la promesse de pouvoir personnaliser les touches pour s’adapter à la langue de l’utilisateur… Mais aussi de pouvoir afficher des raccourcis pour différents logiciels : un point qui pourrait s’avérer très intéressant en infographie.

Nemeio annonce des dimensions de 304x179x11 mm, un poids de 600 grammes. Sans fil (Bluetooth) et multiplateforme, le clavier disposera toutefois d’un port USB-C pour être rechargé ou connecté, d’un port USB classique pour connecter/charger des périphériques USB divers.
Enfin, en plus des 81 touches mécaniques, un bouton on/off est prévu, de même que des touches de contrôle permettant à la fois d’ajuster la luminosité et de passer rapidement d’un profil à l’autre.

En effet, l’idée étant de pouvoir personnaliser l’affichage, la suite logique est de disposer de plusieurs profils : par exemple un pour l’écriture, un pour votre outil 3D préféré, un pour le montage vidéo, etc. On peut aussi imaginer de modifier l’affichage des lettres en fonction de son humeur, de grossir leur taille pour une meilleure lisibilité.
Un logiciel fourni permettra d’éditer, ajuster et créer des profils : un bon point qui devrait notamment faciliter le partage de configurations.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, l’affichage e-ink semble impliquer un léger effet de parallaxe, qui ne posera pas de problème en usage courant ; on imagine que pour un usage avec clavier décalé (par exemple côté d’une tablette), décaler l’affichage des touches sera suffisant pour qu’elles restent lisibles. Un rétro-éclairage est prévu, mais a priori sans gestion RGB : un regret potentiel pour les personnes qui auraient souhaité personnaliser la couleur des touches de raccourci.

Par le passé, nous avions déjà vu apparaître des projets de clavier avec affichage Oled, dont l’inconvénient principal était un tarif stratosphérique. On trouve bien actuellement des produits comme le Stream Deck d’Elgato, mais il ne s’agit que d’un pavé de raccourcis, pas d’un clavier complet.
L’utilisation d’un affichage e-ink pourrait potentiellement abaisser cette barrière d’entrée, même si à ce stade le produit ne dispose pas d’un prix public : il fera l’objet d’une campagne de financement participatif dans le courant de l’année. Cela signifie donc aussi que Nemeio est susceptible de modifier certaines caractéristiques de son prototype d’ici là.
Nous vous tiendrons évidemment informés de son lancement.

A Lire également