Image default

Les lèvres gercées : identité et dialogue difficile dans un court des Gobelins

Les Lèvres Gercées

Kelsi Phung et Fabien Corre dévoilent Les Lèvres Gercées, leur court de fin d’études aux Gobelins. Un film qui aborde la question du genre et de l’identité ; on notera l’utilisation d’un style visuel bien défini et un sens du cadrage qui vient parfaitement appuyer le propos du projet.

Dans la cuisine, un enfant essaie d’instaurer le dialogue avec sa mère.

Musique : Amandine Robillard, Anna Cordonnier

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X