11-11: Memories Retold

Issu d’une collaboration entre Bandai Namco, les studios Aardman et le studio français DigixArt, 11-11: Memories Retold est un jeu atypique. Il vous invite à vous plonger à la fin de la première guerre mondiale, comme l’indique la présentation :

Le 11 novembre 1916, un jeune photographe quitte le Canada pour rejoindre le frond de l’Ouest en Europe. Le même jour, un technicien allemand se voit annoncer que son fils est porté disparu…
Ils découvriront la réalité de la guerre, leurs chemins se croisant au front et à l’arrière, tentant de préserver leur humanité pour leurs proches face à des évènements désastreux… Si tant est qu’ils puissent rentrer en vie.
A 11 heures, le 11ème jour du 11ème mois de l’année 1918, ils feront face à la plus grande décision de leurs vies… Ceci est l’histoire émouvante de la fin de la Première Guerre Mondiale.

Loin des FPS faisant du champ de bataille un vaste défouloir sanglant, 11-11: Memories Retold joue la carte de la narration et de l’émotion, avec une aventure qui vous fera jouer deux personnages issus de camps opposés et aux motivations très différentes.

Le projet frappe par le style visuel soigné retenu par l’équipe, qui évoque de la peinture à l’huile. Outre l’aspect graphique, le son a lui aussi fait l’objet d’un travail poussé, avec Olivier Derivière à la composition et Elijah Wood / Sebastian Koch pour les voix des personnages principaux.

Le jeu est d’ores et déjà disponible sur PC (on le trouvera sur Steam), PS4 et Xbox One.
A noter, un DLC dès à présent disponible se concentre sur deux enfants, Jack et Eva, au travers de lettres, dessins et photographies. Une partie des bénéfices liés à ce contenu additionnel seront reversés à War Child, une ONG qui aide les enfants ayant vécu les atrocités de la guerre.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite