LCGBT, nouvelle association pour l’inclusivité dans l’industrie 2D/3D

LCGBT

Suite à sa création l’an passé, la jeune association LCGBT a profité de l’été pour se lancer officiellement sur les réseaux sociaux. Elle vise à améliorer l’inclusivité au sein de l’industrie graphique numérique au travers de trois volets. Emeric Renard, Lighting TD chez Framestore mais aussi créateur et président de l’association, nous les a indiqués :

– « proposer un accueil et une aide à l’insertion » pour les personnes de l’industrie qui « s’identifient ou s’intéressent à la communauté LGBTQ » ;
– « promouvoir le dialogue et l’échange » au sein de l’industrie en ce qui concerne « l’inclusion LGBT et tout type de diversité » ;
– enfin, « établir un contact direct avec les acteurs majeurs de l’industrie » tels que les gros studios d’effets visuels, pour mettre en place des « conditions adaptées et optimales pour la communaute LGBTQ et autres diversités« .
Concrètement, les actions de l’association seront principalement des opportunités de networking et des événements ouverts au public.

LCGBT est ouverte à l’ensemble de l’industrie : effets visuels, animation, jeux vidéo, etc.
Si l’association se concentre pour l’heure actuelle sur Montréal et sa forte industrie locale, elle a vocation à s’étendre : Emeric Renard nous explique que l’objectif sera de lancer des antennes à l’international, sur les principaux pôles géographiques de l’industrie graphique numérique.

Après une première participation à la Pride de Montréal en 2017 (une vingtaine de personnes), LCGBT y était de nouveau présente pour l’édition 2018, qui se tenait le 19 août dernier. 70 personnes environ étaient présentes dans le groupe LCGBT et plusieurs entreprises soutenaient officiellement la démarche : Rhum (entité spécialisée dans les ressources humaines) et les studios Framestore, DNeg, Atomic Fiction, The Mill, Cinesite, Rodeo FX, MPC et enfin Alchemy 24.
Certains de ces studios sont par ailleurs sponsors officiels de l’association, comme le montre la vidéo ci-dessous.

LCGBT se présente pour le moment comme une communauté plus que comme une association formalisée : il n’y a pas encore de système d’adhésion. En revanche, une page Facebook permet de suivre ses actualités, et LCGBT est aussi présente sur Twitter et Instagram.

A Lire également