Guaxuma

La réalisatrice Nara Normande présentait au Festival d’Annecy 2018 son court-métrage Guaxuma, qui évoque son enfance près d’une plage du Brésil.
Nara Normande adopte ici différentes techniques (prises de vue réelles, sable animé, marionnettes) mais en gardant le sable comme élément central. Elle évoque à la première personne ses jeunes années et son amitié forte avec la jeune Tayra. Si au premier abord le film peut laisser penser à une simple mise en image de souvenirs d’une enfance insouciante, Nara Normande nous plonge aussi dans la mélancolie, la dureté de la vie et les évènements tragiques qu’elle peut amener.

En complément du film et du making-of visibles ci-dessous, nous vous invitons à découvrir une interview de la réalisatrice chez Les Fiches du Cinéma. Elle revient sur ses choix artistiques, la thématique centrale ainsi que la production du projet.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X