Image default

Démission de Brian Krzanich, PDG d’Intel

Intel

Cinq ans après son arrivée à la tête d’Intel, Brian Krzanich démissionne de son poste de PDG. Les résultats du groupe ne sont pas en cause ; selon le communiqué officiel, Krzanich a eu par le passé une relation (consentie) avec une autre personne du groupe. Hors, Intel a mis en place un règlement très strict : aucun manager ne peut dépasser la simple relation de travail avec les personnes qui leur sont subordonnées.

Robert Swan, directeur financier, prendra en charge les fonctions de Krzanich en attendant la désignation d’un nouveau PDG officiel.

Si Intel salue dans son communiqué la politique de Brian Krzanich, ce dernier avait fait face à de nombreuses critiques. Sous sa gouvernance, Intel a eu tendance à se reposer sur ses lauriers, avec une innovation réduite et des nouvelles générations de processeurs sans avancée majeure. Une inaction qui a permis à AMD de revenir à la charge avec ses processeurs Ryzen/Epic après avoir été largement devancé durant des années.
On pensera également au procédé de gravure en 10nm, plusieurs fois repoussé par Intel.

Même si le groupe a fait évoluer sa stratégie, la prochaine personne en charge d’Intel aura fort à faire, face à des concurrents bien décidés à gagner du terrain.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite