Licence GPL : quels constructeurs d’imprimantes 3D respectent les conditions ?

Impression 3D
Capture d’écran du site //www.3dprintergploffenders.com/

De nombreux constructeurs d’imprimantes 3D s’appuient sur des projets sous licence libre, et notamment sur le firmware open source Marlin disponible sous licence GPL.
Problème : tous ne respectent pas les obligations liées à cette licence, qui impose de mettre à disposition de tous les versions modifiées du firmware.

Le site 3D printer GPL Offenders se focalise sur cette question. On y trouve une liste d’entreprises classées selon leur respect de la licence (non-respect, respect partiel, respect total).

TH3D Studio, à l’origine du site, explique sa démarche en vidéo. TH3D Studio propose des services et personnalisations pour les imprimantes 3D : la fermeture du code source a donc un impact sur leurs activités.

Notez que la situation évolue : certaines entreprises classées en « semi-compliant » prévoient de libérer leur code dans les semaines à venir. Comme le souligne le spécialiste des imprimantes 3D Tommy Desrochers dans la vidéo ci-dessous, la pression des utilisateurs a joué un rôle certain dans ces revirements.

 

A Lire également