Kodama

La jeune société Kodama nous présente son produit Kodama 3DGo, un système qui permet de manipuler du contenu 3D en tenant simplement un objet physique.

Le principe est particulièrement simple. Le système se compose d’une base (le HoloDock) avec un bouton marche/arrêt et un emplacement pour le contrôleur 3DGo.
Après avoir lancé le produit, il suffit de saisir le 3DGo et de le manipuler dans la zone active (un cube de 30cm de côté). Les mouvements sont automatiquement captés par la base et envoyés au logiciel actif.

La base fait appel à des piles AA, tandis que le 3DGo ne nécessite pas d’alimentation. Du côté de la connectivité, le Bluetooth est employé : de quoi rendre le système compatible avec PCs, Macs, smartphones, tablettes, casques VR et SmartTVs.

Le fait de tenir un objet est traditionnellement évité dans les usages de précision (le tracking est effectué à 0,5cm près ici), mais l’avantage par rapport à une tablette ou souris 3D est évidemment la prise en main intuitive, qui ne nécessite pas de formation : un avantage énorme pour le jeune public ou les personnes n’ayant jamais manipulé de stylet.
Kodama compte justement viser un public large, et le tarif prévu va dans le sens de ce positionnement : le tarif final tournera autour des 70 euros.

Bien évidemment, un tel outil n’a de sens qu’avec des applications compatibles, et Kodama planche sur plusieurs projets de jeux et outils créatifs. Le premier d’entre eux, Campfire, permettra au jeune public de créer des animations 3D dans des environnements variés. Kodama parle également de peinture 3D et de création en voxels. L’accès aux applications sera gratuit.
Kodama indique également collaborer avec des studios externes. Un SDK est déjà en place.

Une campagne Kickstarter sera bientôt lancée pour lancer le produit : nous aurons donc l’occasion d’en reparler.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X