Deux escargots s’en vont, par Jean-Pierre Jeunet et Romain Segaud

Temps de lecture : 2 minutes

Deux escargots s'en vont

Jean-Pierre Jeunet a mis en ligne Deux escargots s’en vont, court-métrage qu’il a réalisé avec Romain Segaud. Il s’agit d’une adaptation d’un poème de Jacques Prévert.

Réalisateurs : Jean-Pierre Jeunet et Romain Segaud
D’après « Chanson des escargots qui vont à l’enterrement »
Poème de Jacques Prévert, Editions Gallimard
Scénario : Jean-Pierre Jeunet
Dialogues : Jacques Prévert
Animation : Romain Segaud
Création des personnages : Jean-Pierre Jeunet
Inspirés des oeuvres de Jephan de Villiers
Musique : Raphaël Beau
Directrice de Production : Emmanuelle Sterpin
Production : Marjorie Orth
Photographe : Elske Koelstra
Chef monteur : Julien Lecat
Chef opérateur du son : Julien Lecat
Effet sonores : Sélim Azazi
Mixage : Vincent Arnardi
Etalonnage : Didier Lefouest
Sous-titres anglais : Victoria Britten

Interprétation :
Sarah Bauer, Jean-Pierre Becker, Dominique Bettenfeld, Urbain Cancelier, Clovis Cornillac, Lorànt Deutsch, Jean-Claude Dreyfus, Albert Dupontel,  Marina Fois, Youssef Hajdi, Irène Jacob, Mathieu Kassovitz, Jérôme Kircher, Nicolas Marié, Jean-Pierre Marielle, Laure Marsac, Serge Merlin, Yolande Moreau, Chantal Neuwirth, Patrick Paroux, Claude Perron, Ludovic Pinette, Dominique Pinon, Audrey Tautou, Florence Thomassin, Juliette Wiatr

Distributeur : La maison du Film Court

Texte du film :

A l’enterrement d’une feuille morte
Deux escargots s’en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s’en vont dans le soir
Un très beau soir d’automne
Hélas quand ils arrivent
C’est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voila le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L’autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C’est moi qui vous le dis
Ça noircit le blanc de l’œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C’est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter a tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l’été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C’est un très joli soir
Un joli soir d’été
Et les deux escargots
S’en retournent chez eux
Ils s’en vont très émus
Ils s’en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais là haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

A Lire également