Accueil » Inspiration : chouettes, anatomie, impression 3D

Inspiration : chouettes, anatomie, impression 3D

Comme chaque semaine, la rubrique inspiration revient, avec son lot de trouvailles pas forcément liées à la 3D mais qui pourront vous donner quelques idées…

– BioDigital Human : le corps humain en 3D et WebGL

Nous évoquions cette semaine le projet d’application de Michael Defeo concernant l’anatomie à destination des artistes, voici un site qui pourra également apporter beaucoup : BioDigital Human, conçu en Html 5 et WebGL, donne accès à deux corps humains (homme/femme) en 3D, avec squelette, muscles, système nerveux, sanguin, respiratoire… Bref, une représentation très complète, qui bénéficie d’options intéressantes : possibilité de n’afficher que tel ou tel organe, ou d’afficher l’ensemble du système musculaire puis de supprimer les muscles un à un… On appréciera en outre que tous les organes, os et muscles représentés soient nommés précisément.

– Address is Approximate

Nous continuons avec un court mêlant stop-motion et Google Maps : Address is Approximate, réalisé par Tom Jenkins. La poésie est au rendez-vous…

-Sophie Kahn, l’impression 3D au service de l’art

L’artiste Sophie Kahn a réalisé des sculptures utilisant scan 3D et impression 3D. L’artiste expérimente avec les matériaux, utilisant parfois des traitements de surface après impression pour donner un aspect plus usé au résultat… Elle réalise également des oeuvres 2D (images, vidéos) utilisant le scan 3D.

Sophie Khan
Sculptures & photos : Sophie Kahn

– Chouettes et hiboux

Une vidéo que vous connaissez peut-être, car elle a déjà accumulé 5 millions de vues… En apparence, il ne s’agit que d’une n-ième vidéo d’animaux mignons, mais elle peut tout à fait être vue d’une perspective 2D/3D : les caractéristiques physiques (yeux, « sourcils », bec qui devient un nez…) sont interprétés par le spectateur de façon anthropomorphique, et il va supposer l’existence d’émotions et sentiments lisibles sur les « visages » de ces oiseaux… De la même manière que l’on en attribue à un Nemo de Pixar, humanisé pour le film en lui donnant de grands yeux humains.

On remarque d’ailleurs que finalement, le seul oiseau qui semble inexpressif est la chouette effraie à 0:46, sans doute à cause de ses yeux entièrement noirs. On retombe là encore sur Nemo : dans la nature, les poissons clowns ont des yeux noirs et petits, mais utiliser des yeux plus « humains » et exagérément gros permet de leur donner des sentiments…

– L’éclairage studio en 2h de vidéo

Pour finir, une très longue vidéo (2 heures !) mise en ligne par le revendeur B&H, qui revient sur l’éclairage studio. Une partie des points abordés pourront évidemment être repris pour l’éclairage des scènes 3D, comme les valeurs classiques de ratios entre intensité lumineuse du côté de la source principale et de l’ombre, à 9:36. Evidemment, beaucoup d’autres points seront spécifiques à la photo et non transposables.

A Lire également