Giroptic

La start-up française Giroptic, une des premières entreprises à se lancer sur le marché des caméras 360° grand public, annonce sa fermeture.

Dans un communiqué publié sur le site officiel, le fondateur et PDG Richard Ollier donne quelques informations sur les raisons de la fin de cette aventure. L’an passé, Giroptic a vendu 20 000 caméras dans le monde : un chiffre insuffisant pour que l’entreprise soit viable. Au cours des 8 derniers mois, Giroptic a cherché des partenaires, et a même failli être rachetée par un fabricant de smartphones, mais ces démarches n’ont finalement pas abouti.

Lancée en 2008, Giroptic employait 45 personnes. L’entreprise avait réussi à lever 1,4 millions d’euros sur Kickstarter en 2014 pour créer sa 360cam, puis sorti en 2016 un nouveau modèle, la Giroptic iO. Elle travaillait aussi sur des projets innovants tels qu’un système de photogrammétrie que nous avions évoqué en décembre et qui nous semblait très prometteur.
L’émergence ces dernières années d’une très forte concurrence aura finalement eu raison de la société.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X