Art Ludique

Le musée Art Ludique, pensé et lancé par Jean-Jacques et Diane Launier, pourrait définitivement fermer ses portes dans quelques semaines.

Installé depuis 2013 à Paris, à la Cité de la mode et du design, le musée avait proposé une série d’expositions mêlant animation, comics ou encore jeu vidéo : Pixar, 25 ans d’animation, L’art des super-héros Marvel, Dessins du studio Ghibli, Aardman, L’Art qui prend forme, L’Art dans le Jeu Vidéo, l’inspiration Française

Mais cette semaine, le tribunal de grande instance de Paris a décidé que le musée serait expulsé des locaux, en raison de très importants arriérés de loyer (600 000€).
L’équipe du Musée, de son côté, s’est exprimée dans un communiqué visible plus bas. Art Ludique insiste sur l’installation en 2015 d’un camp de migrants à proximité du site, qui aurait fait fuir les visiteurs et causé la fermeture de restaurants et magasins, entraînant du même coup l’isolation du musée dans une Cité se vidant peu à peu. De quoi faire fuir le public familial.

Il est vrai que la localisation de la Cité, entre la Seine et la Gare d’Austerlitz, n’est pas favorable au séjour de visiteurs sans un écosystème développé de boutiques et services de restauration. Tout le pari de la Cité de la Mode et du Design était justement de proposer un ensemble cohérent et complet. On imagine que d’autres éléments ont pu jouer en défaveur du musée, comme un tarif plein supérieur à la moyenne des autres musées (16,50€ actuellement). Art Ludique a toutefois mis en place des offres spécifiques pour les familles, comme un billet à 39€ pour deux enfants et deux adultes. Des tarifs pour les groupes scolaires sont aussi proposés.

Entre 2013 et 2015, la fréquentation du musée est passée de 580 000 en un an et demi à 350 000 en deux ans et demi. Un véritable effondrement des entrées et donc des ressources financières.
Dans un premier temps, un accord amiable avait été trouvé avec le bailleur : les loyers avaient été suspendus le temps que les difficultés soient gérées.

Art Ludique avance avoir cherché des pistes pour se relancer, notamment via des expositions à l’étranger. Mais le changement de direction de la Cité aurait bouleversé la situation, avec une remise en cause de la suspension des loyers et la demande du paiement des arriérés. Le blocage a conduit à la judiciarisation du conflit, et à la décision actuelle.

En l’état, l’avenir du musée semble à première vue compromis : Art Ludique explique avoir stoppé le travail sur ce qui devait être la prochaine exposition.
Pourtant, Jean-Jacques  et Diane Launier espèrent pouvoir redresser la barre : dans le communiqué, le duo insiste sur les perspectives liées aux tournées internationales de leurs expositions, qui pourraient faire retrouver l’équilibre aux finances d’Art Ludique.
Cette perspective ne se fera toutefois pas sans aide extérieure : Art Ludique lance un appel clair aux pouvoirs publics pour résoudre la situation et éviter la fermeture.

Rappelons pour finir qu’une exposition est en cours jusqu’au 7 janvier prochain, sur les super-héros DC. On peut y admirer planches originales, recherches et costumes utilisés au cinéma.

Art Ludique
Art Ludique

Via Le JDD, Art Ludique.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X