Accueil » Newtek annonce Lightwave 11

Newtek annonce Lightwave 11

Temps de lecture : 2 minutes

Newtek annonce une nouvelle version de sa suite 3D généraliste, Lightwave 11. Voici les nouveautés principales de cette mise à jour, dont le lancement aura lieu avant la fin de l’année :

– Instancing : possibilité de dupliquer en masse des objets de la scène, sans pour autant faire tomber à genoux votre machine. Comme pour les autres logiciels utilisant cette technique, les clones peuvent avoir des positions, orientations, échelles et surfaces différentes.
Les temps de rendu, eux, restent « raisonnables » selon Newtek.

Instancing

– Flocking : il s’agit ici de la possibilité d’animer de façon réaliste un groupe d’objets : essaim d’insectes, oiseaux, banc de poissons, meute d’animaux, flotille de vaisseaux spatiaux… Le tout avec un nouveau modifier dédié.
Les collisions sont facilement évitées, et diverses options pourront être gérées (cohésion du groupe, alignement sur une cible). Il sera donc possible de faire effectuer aux groupes des manoeuvres précises.

Flocking

– Fracture : possibilité de pré-fracturer des objets à l’aide d’un nouvel outil de modélisation qui va compléter Bullet Dynamics dans le Layout.
Animation d’explosions avec ou sans utilisation de Bullet Dynamics.
Enfin, l’utilisation de Weight Maps pourra permettre de contrôler la densité des cassures sur les objets.

 

Fracture

– Bullet Dynamics : animations à base de physique dans Layout avec Bullet Dynamics, ou avec l’outil Fracture dans Modeler.
Destruction de bâtiments, explosions, …

– Virtual Studio : dans la lignée des outils de cinéma virtuel déjà en place, Lightwave offre le support du Playstation Move (contrôle, enregistrement). Le SDK permet d’étendre facilement les possibilités : tout ce qui peut être animé peut être contrôlé avec n’mporte quel contrôleur. Les éditeurs tiers pourront donc facilement se greffer sur Lightwave.

 

Virtual Studio

– Import/Export : support en entrée et sortie des données de ZBrush via un support complet du fameux GoZ.

GoZ

– D’autres améliorations sont présentes : buffer amélioré, scripting Python, améliorations sur FiberFX, quelques ajouts cosmétiques sur l’interface…

Pour plus de détails, on se reportera au communiqué de presse, mais aussi et surtout à la liste des fonctions de Lightwave 11, entièrement mise à jour.

A Lire également