Accueil » Nostalgie : Medialab, 3D française des années 90

Nostalgie : Medialab, 3D française des années 90

La rubrique Nostalgie revient comme à son habitude, pour vous faire découvrir l’histoire de la 3D… Cette semaine, plongée au coeur de Medialab, dont les créations ont marqué les esprits il y a 15-20 ans.

1975. Alain Guiot fonde Videosystem, société de production d’images de synthèse novatrice. En 1990, il en tire Medialab, un studio destiné à séparer les activités de fabrication d’image 3D de la post-production (qui, elle, restera au sein de Videosystem, associée aux marchés TV et publicité).

De ce studio français vont naître des projets atypiques qui ont profondément marqué le paysage visuel français de cette décennie.

Medialab

Medialab va notamment travailler sur PORC (Puppet Orchestrated in Real Time by Computer), système d’animation temps réel créé par Geoff Levner. Très rapidement, il aboutira à des projets concrets, comme la présentatrice virtuelle Cléo, animée en temps réel et en live sur Canal +. La technologie sous-jacente servira aussi de base au  logiciel Clovis qui permet de capter les mouvements d’un acteur en temps réel, pour ensuite animer directement le personnage virtuel.

Le studio va également se lancer dans la réalisation d’un pilote pour un projet de long-métrage, Starwatcher, conçu et réalisé par Moebius. Premier pilote en 1991, présenté à Imagina, suivi d’une phase de préproduction l’année suivante…

(Making-of du pilote)

En 1992, la disparition d’Alain Guiot lors d’un accident de voiture va porter un coup dur au studio. Absorbé par Canal +, il y perdra son indépendance mais continuera malgré tout à créer des projets inédits.

(vidéo d’hommage à Alain Guiot, rassemblant des travaux de Videosystem puis Medialab)

Des changements profonds auront cependant lieu, à commencer par l’abandon brutal du projet Starwatcher en 1993, les films en animation 3D étant, semble-t-il, jugés sans avenir par le directeur de l’époque de Canal +.

Lors d’Imagina 1993, une simulation temps réel en réalité virtuelle de l’Abbaye de Cluny est présentée, et marquera durablement les esprits.

Cluny

Clovis, lui, aura vite un joli succès : les personnages d’Attention à la marche, du BigDil, mais aussi des émissions italiennes, britanniques, coréennes, japonaises ou américaines s’empareront du principe, idéal pour la télévision.
Ces utilisation s’appuyaient également sur une technologie de skinning temps réel, mise en application pour la première fois dans la démo Lepton (1998), réalisée en un week-end par les équipes du studio.

Clovis continuera son développement durant quelques années via la société K-racter, basée en région parisienne et dirigée par Fabienne Legrand (qui faisait partie de l’équipe de VideoSystem)… Mais a fini par mourir, la société ayant déposé le bilan en juin dernier.

Voici une compilation de multiples émissions ayant utilisé le système :

Pour terminer, voici une bande démo de l’équipe de Medialab datant de 1996, qui vaut le détour !

Pour en savoir plus :

– Page Youtube de Fabienne Legrand, qui a eu la bonne idée de mettre en ligne avec l’aide de Gilbert Dutertre certaines archives de Medialab. Une bonne partie des vidéos de cet article en proviennent.
Conférence (en vidéo) du Fmx 2009, avec présentation par François Garnier (qui a rejoint Medialab en 1990), revient sur l’histoire du studio Medialab avec de nombreuses images d’archives. Une vidéo issue d’une collaboration entre le FMX, Paris ACM SIGGRAPH, et 3DVF.

A Lire également