Sphere

Dans notre compte-rendu de Laval Virtual 2017, nous vous avions présenté deux outils de création de projets en réalité virtuelle, avec plusieurs approches.
Développé par Speedernet, Sphere est une autre solution pour mettre en place des projets immersifs. Ses promesses : pas de code, et une large compatibilité grâce à WebVR.

Au SATIS 2017 (qui se tient encore aujourd’hui près de Paris), l’équipe nous a présenté les fonctionnalités de l’outil. Le principe est relativement simple :
– Tout d’abord, on importe les médias à utiliser : images, vidéos, modèles 3D.
– Un système de programmation visuelle (donc sans code) permet ensuite de mettre en place le projet, avec un ensemble de conditions et d’actions, une navigation non linéaire. Par exemple, le fait que l’utilisateur regarde à tel endroit ou actionne tel objet le fera basculer vers une vue prédéfinie, tout en modifiant les paramètres d’une autre partie du projet.
Cette approche sans code est évidemment pensée pour permettre d’élargir le marché potentiel de l’outil.
– Une vue immersive est proposée dans l’outil ; elle permettra de faciliter le positionnement des éléments mais aussi de visualiser le résultat ;
– La diffusion finale des projets se fait sur le web, via l’API WebVR. L’avantage est un support immédiat de nombreux casques du marché, sans avoir à décliner ou adapter son application.

A terme, Sphere proposera le support des animations pour les modèles 3D, mais aussi des plugins qui faciliteront l’import d’assets, notamment depuis des outils CAD (Solidworks) et de création 3D (suite Autodesk, Blender).

En ce qui concerne le modèle économique, Speedernet a opté pour un système de licence annuelle, avec support et mises à jour.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site officiel. Vous pourrez notamment y trouver une version d’essai.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X