Oculus Go, Santa Cruz : le point sur les annonces Oculus Rift

Oculus Go

Oculus VR, filiale de Facebook, a multiplié les annonces lors de sa conférence Oculus Connect, à San Jose. En voici les principaux points.

– Le groupe a annoncé Oculus Go, futur casque tout en un (et donc sans fil) prévu pour le début 2018. Oculus le présente comme une porte d’entrée dans la VR, et pour cause : pas d’innovation technologique majeure ici, mais un tarif agressif de 200$.
Du côté des spécifications, l’écran intégré proposera une définition de 2560 x 1440 pixels, un « taux de rafraîchissement élevé » sans qu’un chiffre ne soit donné. Aucun détail non plus sur le processeur graphique, pas plus que sur l’autonomie.
Ceci étant dit, Oculus précise que les applications Gear VR (le casque créé en partenariat avec Samsung) et Oculus Go seront compatibles : on imagine donc une puissance similaire à celle d’un smartphone. La manette du Gear VR est également reprise sur l’Oculus Go.

En pratique, ce casque pourra intéresser les personnes qui souhaient un système simple à prendre en main et peu onéreux, quitte à faire l’impasse sur le positionnement spatial. Les amateurs de fonctions avancées ou les personnes qui possèdent un smartphone Smasung (et ont donc accès au Gear VR) passeront sans doute leur chemin.

– Oculus VR a par ailleurs donné quelques informations sur son Santa Cruz, un projet encore à l’état de prototype de casque relié à un PC, mais sans fil.

Le système présenté intègre quatre caméras (une à chaque coin du casque) contre deux sur les casques Windows Mixed Reality qui inonderont bientôt le marché (avec notamment des déclinaisons chez Asus, Lenovo, Dell, Samsung). De quoi proposer un volume de tracking plus vaste et sans doute plus précis, à la fois pour le positionnement et le tracking des deux nouvelles manettes dévoilées.

On devrait en savoir plus l’an prochain, quand les développeurs tiers y auront accès. Aucun produit grand public n’est annoncé à ce stade.

– Sur le plan tarifaire, Oculus VR annonce que l’Oculus Rift passe à 400$, soit 450€ environ en France. Cette offre était en fait déjà en place cet été mais elle devient permanente.

– De nouveaux outils sont annoncés pour les développeurs de projets destinés à l’Oculus Rift, au Gear VR ou à l’Oculus Go. Au menu : une refonte du système d’avatars début 2018, mais aussi des outils de modération (signalement, blocage) : un composant essentiel pour les futurs réseaux sociaux en VR. Autre nouveauté à venir : l’ouverture de l’API Explore sur Gear VR, qui aidera les développeurs à mettre en avant leurs contenus.

Enfin, les outils « Mixed Reality Capture Tools » permettent de combiner prises de vue réelles et capture in-game. Concrètement, ils facilitent l’intégration d’un utilisateur filmé, dans un aperçu de la vue 3D : utile pour le streaming de jeux, mais aussi pour générer des bandes-annonces ou proposer un retour vidéo sur des stands lors d’un évènement.
Mixed Reality Capture est dès à présent disponible sous Unreal et Unity.

– Rift Core passe en version 2.0. L’espace virtuel qui accueille les utilisateurs devient un espace 3D personnalisable. Une nouveauté bienvenue, même si elle pourrait sans doute davantage utiliser les possiblités de la 3D : la vidéo de présentation fait davantage penser à un bureau Windows incurvé qu’à une vraie interface innovante.
Autre annonce liée à cette 2.0, l’arrivée de Dash : une nouvelle interface accessible depuis l’intérieur d’une application avec liste d’amis, barre des tâches, notifications.

– Du côté entreprises, un pack complet est annoncé avec Rift, contrôleurs, trois capteurs et trois protections faciales. Support, licences et garanties font aussi partie du lot.

– Enfin, Oculus VR a profité de la conférence pour mettre en avant certains jeux déjà sortis ou à venir. On notera entre autres un projet Pixar autour du film Coco, la possibilité d’incarner Thor dans un jeu Marvel, ou encore Space Explorer pour les plus aventuriers.

A Lire également