glTF

Nous avons plusieurs fois eu l’occasion d’évoquer brièvement glTF par le passé, mais nous n’avions pas encore consacré d’article dédié à ce format : c’est désormais chose faite.

glTF, ou GL Transmission Format, est issu des travaux du consortium Khronos Group (à qui l’on doit déjà Collada, Vulkan ou OpenGL). Le but affiché est de permettre grande efficacité dans la transmission et le chargement de scènes 3D et modèles par des applications. Concrètement, glTF permet de minimiser à la fois la taille des assets et le temps de calcul nécessaire à l’ouverture de ceux-ci pour les rendre utilisables.
Khronos Group ambitionne de faire de ce format un standard pour la publication de contenus, qui favorisera l’interopérabilité.

glTF
illustrations : Khronos Group

glTF

glTF n’est pas tout récent : la spécification 1.0 remonte à l’automne 2015, mais comportait d’importantes limitations.
La version 2.0, elle, a été lancée en juin dernier avec des améliorations significatives. Elle permet notamment le support du PBR (Physically Based Rendering) et d’avoir une description cohérente et portable des matériaux : la V1 posait par exemple des problèmes lors de l’import d’un modèle optimisé pour WebGL dans une application Direct3D ou Metal.

glTF

En pratique, un exporteur Blender est déjà disponible, et des acteurs du secteur 3D mettent en avant leur support. C’est par exemple le cas de Sketchfab, qui indique proposer glTF comme format standard sur les modèles téléchargeables de son site, en plus du format d’origine : plus de 100 000 modèles sont donc disponibles en glTF et Creative Commons.
D’autres entreprises soutiennent l’initiative : Autodesk, NVIDIA, Oculus, Google, Adobe…

Bien évidemment, il faudra que tous ces soutiens prennent en compte le format au sein de leurs outils pour que glTF puisse prendre de l’essor et être adopté par l’industrie.
Khronos Group a opté pour une approche ouverte : pas de royalties d’utilisation, et GitHub héberge documentation, exemples, code source et outils. Les contributions et retours sont bienvenus, même sans faire partie du consortium.

soutiens

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter le site officiel et à consulter la conférence donnée au SIGGRAPH sur glTF par Khronos Group :

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite