Polyport

Fin 2016, nous avions évoqué l’outil D3CRYPTED, destiné au chiffrement des assets pour contrôler leur utilisation lors d’un partage.
Depuis, les choses ont avancé : d’une part, l’outil devient PolyPort, tandis que l’éditeur prend le nom de D3CRYPTED (contre Padeca par le passé).
D’autre part, une nouvelle version est proposée en beta gratuite, avec interface repensée et support pour l’édition de modèles sous Blender et Maya, aux formats OBJ et STL.

D’autres fonctions sont planifiées, comme la possibilité de vendre des modèles depuis une librairie PolyPort, de les envoyer vers des services d’impression, ou encore un système d’autodestruction. Ce dernier point sera par exemple utile pour n’autoriser à un client qu’un certain nombre d’impressions.

PolyPart est disponible sous Windows uniquement, compatible Maya 2017 et Blender 2.78.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite