Accueil » Résultats financiers catastrophiques chez Nintendo, à qui la faute ?

Résultats financiers catastrophiques chez Nintendo, à qui la faute ?

3DS

Conformément à ce qui était anticipé, Nintendo vient de dévoiler des résultats financiers catastrophiques pour le premier semestre 2011 : une perte nette de 655 millions d’euros (70,3 milliards de yens).
Un gouffre, et une situation peu enviable.

La cause de ces chiffres en chute libre ? Il y en a en fait deux principales.
D’une part, le cours du yen très désavantageux : Nintendo fait 80% de son chiffre d’affaires hors du Japon, et le yen actuellement très fort lui a fait perdre des sommes phénoménales. Autre responsable : la 3DS, dont les ventes ont été décevantes. Trop chère par rapport à la DSi (250€ initialement), un catalogue peu attractif, les acheteurs n’ont pas été convaincus. Pire, la baisse de 40% du prix récemment annoncée n’a pas vraiment relancé les ventes.

Certains analystes, comme Koichi Ogawa dans le Guardian (cité par écrans.fr) pointent aussi du doigt la concurrence des smartphones et leurs jeux à quelques euros.

Si les ventes de fin d’année devraient éponger en partie ces pertes, ce sera sans doute insuffisant, comme en témoigne l’objectif de ventes de jeux abaissé de 30%. Selon la direction de Nintendo, ce sont 20 milliards de yens (un peu moins de 190 millions d’euros) de déficit qu’il faut attendre pour le bilan complet de 2011 : les premières pertes de l’histoire de la firme…

Il semble peu probable que Nintendo puisse redresser la barre avant de l’arrivée de la fameuse Wii U. Satoru Iwata, PDG de Nintendo, espère pouvoir dévoiler la version finale de la nouvelle console lors du prochain E3, en juin prochain. D’ici là, Mario et Luigi devront serrer les dents.

A Lire également