Twinmotion

L’outil de visualisation pour l’architecture, le design et la planification urbaine Twinmotion passera officiellement en version 2018 le 31 juillet, à l’occasion du SIGGRAPH.
Plusieurs avancées majeures sont annoncées, la plus notable étant l’adoption d’Unreal Engine en tant que moteur 3D : jusqu’ici, Twinmotion s’appuyait sur un moteur maison.
Pour revenir sur les raisons de cette évolution et sur les autres avancées prévues, nous vous proposons une interview d’Abvent, l’éditeur du logiciel.

3DVF : La nouveauté majeure de cette édition est sans doute l’utilisation de l’Unreal Engine comme moteur 3D temps réel. Pourquoi ce changement ?

Abvent : Opter pour l’Unreal Engine est effectivement une décision majeure à la fois de puissance, de souplesse et de simplicité qui nous ouvre de nouvelles et grandes perspectives, à tous les niveaux, sur tous les marchés de la visualisation et de l’immersion 3D : haute qualité et réalisme des rendus, accessibilité à tous les utilisateurs quelle que soit la puissance de leur matériel (Twinmotion s’adapte !), temps réel optimisé, options d’export démultipliées, compatibilité avec la plupart des accessoires de VR, sans oublier, évidemment, le portage du logiciel sur MacOS.

Quelles seront les conséquences pour les utilisateurs ? Pourront-ils utiliser les fonctions avancées du moteur, comme le système de Blueprints ?
Les anciens projets Twinmotion restent-ils compatibles malgré ce changement de moteur graphique, ou faudra-t-il faire des ajustements ?

Les conséquences sont des bénéfices incomparables !

La rapidité de ce moteur exceptionnel qu’est Unreal Engine implique des gains de temps substantiels à toutes les étapes (manipulation et exports) ; quant à sa puissance et sa souplesse, elles permettent de concevoir dans des conditions optimales et de produire des rendus, des panoramas et des vidéos même 360 temps réel d’une très haute qualité et toujours en temps réel.

Autre bénéfice particulièrement remarquable de Twinmotion 2018 que l’on doit à la puissance du moteur Unreal : la souplesse pour être accessible à tous, quel que soit son équipement matériel. C’est le logiciel qui s’adapte à chaque utilisateur et non l’inverse ! Twinmotion 2018 détecte automatiquement des performances de l’ordinateur à l’ouverture du logiciel comme en cours de projet et s’adapte, instantanément.

Proposer la solution la plus simple et intuitive possible, voilà ce qui nous anime, depuis toujours. Au niveau du développement de cette nouvelle version, nous avons effectivement utilisé le système des Blueprints, mais cela est transparent car nos utilisateurs, dont beaucoup d’architectes, sont peu familiers avec les systèmes nodaux.

Nous n’avons pas juste choisi un moteur exceptionnellement performant, mais un partenaire, la société Epic Games. Cette collaboration étroite et permanente nous permet de bénéficier des toutes dernières évolutions et performances de l’Unreal Engine et de pouvoir nous concentrer sur le développement de Twinmotion. Vous savez, changer de moteur a été un immense chantier qui nous a conduit à la ré-écriture intégrale du logiciel. Twinmotion 2018 n’est pas une mise à jour de Twinmotion 2016 mais un nouveau logiciel.

Du côté d’Abvent, quel sera l’impact de cette évolution, par exemple en termes de développement ?

L’ambition du groupe Abvent, c’est justement et depuis sa création, le développement, la promotion des nouvelles technologies. Il faut savoir que Abvent investit aujourd’hui plus de 30% de son chiffre d’affaires en R&D. Alors que la collaboration avec la société américaine Epic Games nous permet d’intégrer l’une des meilleures technologies du monde dans un logiciel 100% français, l’accompagnement d’Abvent nous donne les moyens d’aller toujours plus loin !

La version 2018 apporte par ailleurs un système de synchronisation avec Revit et ARCHICAD. Quelques mots à ce sujet ?

Simplifier au maximum la vie de nos utilisateurs est notre idée fixe. Voilà pourquoi nous avons décidé de développer des plugins directement intégrés dans les logiciels de modélisation 3D ; nous commençons avec les deux logiciels les plus utilisés dans le monde de l’architecture, ARCHICAD et Autodesk Revit. Bien sûr, Désormais, un seul clic suffit pour passer d’ARCHICAD ou Revit à Twinmotion et un seul clic pour passe de Twinmotion à la VR.

Nous avons également créé une table de conversion qui remplace automatiquement la végétation, les personnages et les véhicules de ces deux logiciels par des éléments Twinmotion 2018 qui, en plus, réagissent aux saisons et aux conditions météorologiques.

Les billboards placés manuellement dans ces deux logiciels sont eux aussi automatiquement remplacés par des personnages de la bibliothèque Twinmotion 2018. Quant aux matériaux natifs de Revit ou ARCHICAD, ils trouvent leur correspondance dans notre nouvelle bibliothèque de matériaux PBR (Physically-Based Rendering).

Bien sûr, Twinmotion 2018 est compatible avec tous les logiciels 2D et 3D du marché, et permet d’importer directement et avec options des formats tels que FBX, DWG, DAE, SKP, C4D, LI3, OBJ etc.

Twinmotion, déjà disponible sous Windows, arrive désormais sous Mac. Quels types d’utilisateurs comptez-vous séduire sur cette nouvelle plateforme ?

Beaucoup d’architectes et de designers, de professionnels de la VR et de la 3D travaillent sur Mac. Apple a décidé de les satisfaire en annonçant récemment la prise en charge de nouvelles cartes graphiques plus puissantes dans macOS High Sierra. Twinmotion 2018, désormais multiplateforme, permet à tous les utilisateurs de tous les logiciels de modélisation 3D Mac d’accéder à ce qui se fait de mieux en matière d’expérience 3D et d’exploration de projet en temps réel.

Une dernière question. Y a-t-il d’autres améliorations apportées avec la version 2018 ?

Oui, beaucoup d’améliorations, beaucoup de nouveautés surtout !!!!

Tout d’abord, parce que Unreal Engine permet une meilleure exploration VR, Twinmotion 2018 est compatible avec Oculus Rift, HTC Vive et Gear VR.

Nous sommes également très fiers… et les seuls à produire ce nouveau média que sont les vidéos 360, lisibles sur YouTube, Facebook et smartphone : avec Twinmotion 2018, on exporte une vidéo 360 en stéréoscopie et on peut la visualiser dans un Gear VR.

Changer de saison, intervenir sur la météo en intégrant même le degré de pollution est un jeu d’enfant grâce à un système de curseurs très intuitif :  le ciel, le type de nuages, le brouillard, les particules (pluie, neige), le vent et ses conséquences sur la végétation, chacun de vos choix est visible en temps réel dans la fenêtre de prévisualisation. Vous voyez même les rebonds des gouttes de pluie sur le sol et dans les flaques d’eau qui se forment et reflètent les formes et les couleurs de l’environnement immédiat. Le soleil fonctionne sur le même principe, s’ajustant sur la date, les coordonnées géographiques et l’orientation du site, ou selon vos réglages de puissance, luminosité, ombre… On fait la pluie et le beau temps, en un clic !

En plus,Twinmotion 2018 propose une bibliothèque riche de 1600 éléments dont une collection complète de matériaux PBR (Physically-Based Rendering) extrêmement réalistes qui réagissent à la lumière selon l’heure du jour ou de la nuit.

Avec Twimmotion, il était déjà très facile de donner vie à une scène : juste quelques clics pour rajouter un personnage ou une foule, intégrer une voiture ou plusieurs véhicules, un cycliste ou tout un peloton.
Twinmotion 2018 apporte une nouveauté très attendue : c’est tout aussi simplement que l’on définit leur parcours et active leurs déplacements.  

Parmi les nombreuses nouveautés de Twinmotion 2018 qui est est plus qu’une simple évolution de Twinmotion mais bien une révolution, je pourrais vous parler de la nouvelle possibilité non seulement d’intégrer autour de son projet en quelques secondes un environnement 3D capturé sur OpenStreetMap par exemple, que nous appelons « contexte », mais également de le modifier en temps réel, ce qui est unique sur le marché !

Autre performance inédite : avoir réussi à intégrer l’Illumination globale en temps réel de l’Unreal dans Twinmotion 2018. un « plus » évident effectif dans tous les exports : les images, les panoramas, les auto-exécutables BIMmotion et même les vidéos 360 !
Pour un réalisme accru, Twinmotion 2018 dispose également de lumières artificielles de type omnidirectionnelle, spotlights (IES modifiables), et néon dont on règle l’intensité (Lumens), la couleur (K), l’opacité, les effets de halo, d’illumination ou de brillance (3 types de réflexion sont possibles). Le passage de lumière jour/nuit est automatique et instantané en fonction des réglages horaires.

Bien d’autres nouveautés à découvrir le 31 juillet, jour du lancement monde de Twinmotion 2018 dans le cadre de SIGGRAPH 2017 !

Twinmotion 2018 sera disponible le 31 juillet prochain.

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

This site uses XenWord.
X