LFA - Annecy 2017

Dans le cadre du Festival d’Annecy et du MIFA 2017, les associations Women In Animation et Les Femmes s’Animent organisaient deux évènements :
– le lundi, les premières Rencontres Internationales des Femmes dans l’Animation ; des raisons pratiques font que nous n’avons pas pu y assister ;
– le reste de la semaine, chaque matin de 8h30 à 10h, des petits déjeuners à quelques minutes de l’Impérial Palace, ouverts à toutes et tous (y compris les personnes ne disposant pas d’accréditation).
Nous avons participé à deux d’entre eux, dont celui du mercredi 14. La thématique retenue était “Animation : quelle place pour la femme en Chine ?“. Un choix logique étant donné que la Chine était à l’honneur cette année dans le Festival.

LFA

Plusieurs intervenantes chinoises étaient présentes :

– Monica Huang (Directrice du développement chez BenLai Pictures)
– Xin Yu (CEO & Directrice création de ShangHai Left Pocket Studio et ShangHai Left Pocket Media)
– Jiajia Li (Réalisatrice chinoise, Court métrage dans la sélection Animation du Monde)

D’autres femmes de l’assistance sont également intervenues comme Yuan (Prudence) Jiao (Responsable Acquisition des talents & Développement international chez Bigbigsun Creative & Development), ainsi que Chao Wu (artiste à l’Art College of Guangdong University of Foreign, membre du jury du festival).

LFA - Annecy 2017
Ci-dessous : Xin Yu (ShangHai Left Pocket Studio / ShangHai Left Pocket Media)
Ci-dessous : Monica Huang (BenLai Pictures)
LFA - Annecy 2017

L’échange, relativement informel, a couvert des sujets variés comme la question du financement, le gouvernement chinois étant moins généreux en aides que la France.
Jiajia Li, Xin Yu et Chao Wu ont évoqué la formation en Chine, un sujet qu’elles connaissent bien puisqu’elles enseignent. La formation chinoise est apparemment assez différente de l’approche française : les cours proprement dits sont plus théoriques, et c’est en arrivant en studio ou lors de stages que les nouvelles générations passent réellement à la pratique.

Ci-dessous : Yuan (Prudence) Jiao (Bigbigsun Creative & Development)
LFA - Annecy 2017
Ci-dessous : Corinne Kouper (TeamTO / Les Femmes s’Animent)
LFA - Annecy 2017

Corinne Kouper (Directrice du Développement, Productrice Déléguée et cofondatrice du studio TeamTO) en a profité pour rappeler qu’en France, les promotions des écoles sont paritaires, mais qu’un déséquilibre se crée en sortie avec seulement 30% de femmes en animation. Les invitées n’avaient pas de chiffres sur la situation en Chine, mais ont indiqué que le pourcentage de femmes dépend très fortement du type d’animation, que ce soit en formation ou en studio.
Au niveau du recrutement, Yuan (Prudence) Jiao a souligné des difficultés à trouver les étudiants de bon niveau en sortie d’école : un problème qui, selon elle, est moins présent avec les étudiants français.

LFA - Annecy 2017
Ci-dessus : Jiajia Li)

En ce qui concerne les problèmes éventuels de discrimination et sexisme, les différentes intervenantes chinoises ont indiqué avoir un vécu plutôt positif, mais sans doute lié à leur localisation. Des villes comme Shanghaï ont fortement évolué en une ou deux générations, avec de nets progrès. Leur ressenti n’est donc pas généralisable à d’autres régions de la Chine.

Un point culturel à noter : en France, les tâches liées aux enfants ont tendance à être réalisées par les femmes, ce qui pénalise leurs carrières (discrimination à l’embauche, frein du fait des horaires souvent tardifs de certains studios). En Chine, la tradition veut que la famille soit très présente. Les parents, grands-parents d’un couple aident beaucoup et s’occupent des enfants.

LFA - Annecy 2017
Ci-dessus : Chao Wu (membre du jury 2017)

LFA - Annecy 2017

LFA - Annecy 2017

Les intervenantes ont abordé d’autres sujets comme la présence de femmes à la réalisation ou à l’écriture : là encore, difficile d’avoir une vision exacte de la situation en raison du manque de chiffres.

Les questions du networking et d’une éventuelle association calquée sur Women In Animation ou Les Femmes s’Animent ont été évoquées, mais toutes les intervenantes ne semblaient pas forcément désireuses d’une telle initiative en Chine. Reste que l’idée a été lancée : nous ne manquerons pas de suivre les démarches autour de ce sujet.

LFA - Annecy 2017

LFA - Annecy 2017

LFA - Annecy 2017

LFA - Annecy 2017

A Lire également

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

X